Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux girafes du jardin zoologique de Lodz, dans le centre de la Pologne, ont succombé au stress provoqué par une visite nocturne de vandales, a-t-on appris lundi auprès de la direction du zoo. Les vandales non identifiés ont pénétré dans le parc dans la nuit de samedi à dimanche.

Ils ont cassé des bancs, des panneaux d'orientation et des sculptures et ont lancé des morceaux en direction des animaux. Une girafe est morte quelques heures après cet incident. La deuxième a été retrouvée morte lundi matin.

"L'autopsie de la première girafe, une femelle de 3 ans, a permis de constater la fissure d'une valvule et des ecchymoses au coeur, qui témoignent d'un grand stress. La deuxième, une femelle de 6 ans, était légèrement malade avant ces incidents. Le stress a pu l'achever", a déclaré à l'AFP le directeur adjoint du jardin zoologique de Lodz.

"Les girafes sont extrêmement farouches. Chaque stress provoque chez elles une réaction de fuite. Elles réagissent de la même manière à chaque bruit inhabituel", a souligné M. Stanislawski. Le zoo de Lodz n'est pas équipé de caméras de surveillance. Les gardiens de nuit n'ont rien remarqué.

ATS