Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zoug - Une mère trop protectrice a tenté de prendre sur elle la faute d'un accident routier provoqué par son fils à Zoug. Agé de 22 ans, le rejeton conduisait en état d'ébriété et sans permis.
Samedi matin tôt, un passant a découvert une voiture accidentée qui avait atterri dans un fossé après avoir heurté un réverbère. Le conducteur avait disparu. Peu après, un couple est arrivé sur les lieux. La femme âgée de 45 ans a affirmé qu'elle était responsable de l'accident, mais la police ne l'a pas crue.
Elle n'atteignait même pas la pédale du gaz avec ses pieds, a expliqué lundi à l'ATS un porte-parole de la police zougoise. Les soupçons se sont vite portés sur le fils, que les agents ont trouvé au lit. Il présentait encore une alcoolémie de 1,3 pour mille.
Ce jeune Turc est également soupçonné d'avoir consommé de la drogue. En février dernier, son permis lui a été retiré car il conduisait sous l'influence du cannabis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS