Toute l'actu en bref

La navette présentée mardi à Zoug par le patron des CFF Andreas Meyer et les partenaires du projet circulera d'abord sur un tracé fixe avant de rouler de manière plus flexible, dès 2018, à la demande et dans un secteur défini de la ville.

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Après Sion, Zoug introduit à son tour des bus sans chauffeur. Le projet pilote regroupe notamment les transports publics zougois, les CFF et Mobility. Les navettes développées en Allemagne circuleront dès cet été, d'abord sur un trajet fixe avec des arrêts prédéfinis.

Dans un premier temps, les deux navettes électriques testées à Zoug relieront la gare et le pôle technologique de la ville, séparés de quelques centaines de mètres. En 2018, une seconde phase du projet verra les navettes circuler à la demande, à destination ou en provenance de la gare, selon un parcours flexible dans un espace défini de la ville, à la façon d'un véhicule loué en autopartage.

Il s'agit des premiers bus navettes autonomes intégrées à un système de mobilité existant en Suisse, écrivent les CFF qui ont présenté mardi à Zoug un prototype avec leurs partenaires. Ce projet dépasse "largement" les essais effectués jusqu'à présent du point de vue de la mobilité combinée, ajoute la compagnie ferroviaire.

Le projet s'achève fin 2018

Le savoir-faire est partagé. Les CFF sont expérimentés dans l'intégration de nouvelles offres de transport à leurs applications mobiles et dans la gestion de systèmes complexes. Mobility maîtrise les technologies de partage de véhicules. Les transports publics zougois ZVB entretiennent et exploitent un réseau. Le pôle technologique de Zoug construit, lui, un nouveau site raccordé aux transports publics.

Le projet pilote se terminera à la fin 2018. Ses partenaires décideront alors de l'avenir des navettes autonomes dans le système des transports publics zougois. Ces véhicules autonomes, fabriqués à Berlin par l'entreprise Local Motors, sont actuellement testés dans la capitale allemande.

Depuis l'été dernier, la compagnie CarPostal mène des essais grandeur nature avec un petit bus navette sans chauffeur en vieille ville de Sion. Le véhicule circule tous les après-midi, sauf le lundi. Son but: relier entre eux des lieux inaccessibles en voiture, à l'image des zones piétonnes. Le projet doit s'achever en octobre prochain.

ATS

 Toute l'actu en bref