Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a connu un coup d'arrêt mardi, après avoir progressé de 0,46% la veille. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a perdu 1,12%, clôturant à 8954,68 points. Le SLI a cédé 0,81% à 1324,70 points et le SPI 0,51% à 8920,24 points.

Sur les trente blue chips, 23 ont reculé, quatre avancé et trois (Aryzta, Holcim et Galenica) sont restés inchangés. En matinée, l'ambiance était encore bonne et le SMI ne devait qu'au recul de Novartis (hors-dividende) d'évoluer dans le rouge. Le changement de ton est intervenu dans l'après-midi, lorsque Wall Street a ouvert en baisse. Les cours se sont alors effrités sur un large front et le SMI est repassé sous les 9000 points.

Cette baisse a déteint sur les marchés européens, qui avaient encore profité de données conjoncturelles européennes positives en matinée, notamment la consommation en Allemagne.

Novartis chute

Traitée ex-dividende de 2,60 francs, Novartis a reculé de 3,1% ou 3 francs. Longtemps dans le vert, les deux autres poids lourds défensifs Roche (-0,4%) et Nestlé (-0,3%) ont aussi fini dans le rouge.

Swatch (-2,5%) et Syngenta (-2,2% à 327 francs) sont les autres gros perdants du jour. Le lancement prévu de Smartwatch fait jaser autour de Swatch et les observateurs doutent que l'horloger biennois puisse damer le pion au tout puissant Apple en la matière.

En tête des gagnants, la volatile Transocean a progressé de 4,5%. Le titre, également coté à Wall Street, y avait déjà gagné 2,2% la veille. Sans informations spécifiques, Swiss Life et UBS (chacun +0,4%) et Sonova (+0,2%) ont aussi terminé dans le vert.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS