Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de places d'étudiants à l'Université de Zurich sera augmenté de 72 en cycle bachelor dès 2017 et de 65 en cycle master dès 2020 (photo symbolique).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Davantage de places d'étudiants et de stagiaires en médecine à Zurich et Lucerne, ainsi que la création d'un master en médecine à St-Gall: les trois cantons entendent ainsi faire face ensemble à la pénurie de généralistes. Ils demandent l'aide de la Confédération.

Les mesures annoncées vendredi par les gouvernements zurichois, lucernois et st-gallois font suite à l'élargissement du réseau de formation en médecine humaine, qui réunissait jusque-là les Hôpitaux universitaires de Zurich et ses partenaires directs. L'EPF Zurich ainsi que les Universités de St-Gall, de Zurich et du Tessin devraient rejoindre ce réseau dès l'année académique 2020/21.

Plus de places des 2017

Dans cette optique, le gouvernement zurichois a décidé d'augmenter le nombre de places d'étudiants en cycle de bachelor en médecine humaine à l'Université de Zurich de 72 unités, dès l'année 2017/18. Il passera ainsi à 372 places. En master, leur nombre augmentera de 65 dès 2020/21 et passera ainsi à 365 unités.

Le canton de Lucerne apporte lui aussi sa contribution pour pallier la pénurie de médecins généralistes. Il soutiendra une nouvelle structure d'études lancée en commun par les universités de Zurich et de Lucerne. Chaque année, 40 étudiants zurichois pourront ainsi suivre une formation pratique, scientifique et clinique à Lucerne. Ces derniers se verront attribuer un master commun aux deux unis d'ici 2023.

A St-Gall, l'université entend introduire un master en médecine dès l'automne 2020. Le gouvernement zurichois a donné son feu vert à une coopération en ce sens, indiquent les autorités saint-galloises. La haute école de Saint-Gall va à cette fin fonder un institut de médecine.

Zurich et Lucerne demandent 9 millions

Le Conseil fédéral a lancé au début de l'année un programme doté de 100 millions de francs sur quatre ans pour que la Suisse forme plus de médecins et soit ainsi moins dépendante vis-à-vis de l'étranger. L'objectif est de porter le nombre de diplômés de 1000 à 1300 par année.

Les cantons de Zurich et de Lucerne souhaitent donc que la Confédération participe financièrement aux mesures de formation qu'ils engagent. Ils ont d'ores et déjà déposé une demande à hauteur de 9 millions de francs afin de mettre sur pied le cycle d'études zuricho-lucernois au cours des années 2017 à 2020.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS