Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec seulement 800 individus, la nouvelle espèce identifiée par les chercheurs zurichois est la plus menacée parmi les hominidés.

Maxime Aliaga

(sda-ats)

Une équipe internationale avec participation zurichoise a identifié une troisième espèce d'orang-outan, au nord de l'île de Sumatra. Avec seulement 800 individus, il s'agit de la plus menacée des espèces d'hominidés.

Outre l'être humain, la famille des hominidés regroupe les bonobos, chimpanzés, gorilles et orangs-outans, dont deux espèces étaient jusqu'ici répertoriées, celui de Bornéo et celui de Sumatra (Pongo pygmaeus et Pongo abelii).

La nouvelle espèce, décrite dans la revue Current Biology, est l'orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis). Des chercheurs australiens avaient déjà repéré il y a vingt ans cette population qui vit isolée dans les forêts des trois districts de Tapanuli, au nord de Sumatra.

C'est en examinant le crâne d'un mâle tué en 2013 que l'équipe emmenée par Michael Krützen, de l'Université de Zurich (UZH), est parvenue à la conclusion que ce groupe isolé constitue une nouvelle espèce. Certaines caractéristiques osseuses et dentaires se sont avérées uniques.

Des analyses génétiques et comportementales ont confirmé la chose. En examinant le génome de 37 individus, les scientifiques ont pu identifier trois lignées très anciennes et d'évolution distincte parmi les orangs-outans.

Gravement menacé

Le groupe de Tapanuli a été isolé des autres populations de Sumatra pendant au moins 10'000 à 20'000 ans, indique l'UZH dans un communiqué. Il s'agit vraisemblablement de descendants directs de la première population d'orangs-outans des îles de la Sonde, estime l'auteur de l'étude, Alexander Nater, cité dans le communiqué.

"Il est vraiment très passionnant et excitant d'identifier une nouvelle espèce d'hominidé au XXIe siècle", note le Pr Krützen. Mais avec ce nouveau statut, l'orang-outan de Tapanuli acquiert également celui d'espèce d'hominidé la plus menacée.

Le déboisement et la construction prévue d'un barrage qui va inonder une partie de son habitat menacent gravement sa survie. Des mesures de protection, principalement la préservation de son écosystème, sont à prendre d'urgence, avertissent les chercheurs.

https://youtu.be/ci9QVyuDIcc

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS