Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les poumons d'un patient tuberculeux. La résistance se développe par mutation de la bactérie lors de traitements insuffisants en doses ou en durée (archives).

KEYSTONE/AP/Lynne Sladky

(sda-ats)

Des chercheurs zurichois ont identifié une nouvelle souche de tuberculose multirésistante. Le pathogène a été décelé en 2016 chez huit requérants d'asile africains.

Le Centre national de référence des mycobactéries (NZM) de l'Université de Zurich (UZH) a identifié le germe chez un requérant somalien qui se trouvait en février 2016 au centre d'accueil de Chiasso (TI). Il présentait une combinaison inédite de résistances à quatre antibiotiques différents.

Au cours des mois suivants, il a été détecté chez d'autres migrants en provenance de Somalie, Érythrée et Djibouti. Ces patients doivent être immédiatement placés en isolement et subir un traitement intraveineux de plusieurs mois. Grâce aux mesures prises, il n'y a pas eu de cas de transmission en Suisse, a précisé l'UZH dans un communiqué.

Le laboratoire allemand de référence à Borstel près de Hambourg a également diagnostiqué un cas. Le NZM a transmis les données relatives à ce pathogène au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Un total de 21 cas est répertorié à ce jour dans l'Union européenne. Tous proviennent de la corne de l'Afrique et du Soudan.

Selon ces travaux publiés dans la revue Lancet Infectious Diseases, tous les patients connus ont passé par un camp de réfugiés libyen près de Bani Walid, à 180 kilomètres au sud de Tripoli, connu pour sa surpopulation et ses conditions d'hygiène précaires.

La souche mutante proviendrait du nord de la Somalie. Un test rapide PCR a été développé, permettant un diagnostic en quelques heures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS