Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Quatre proxénètes hongrois comparaissent devant des juges du Tribunal de district de Zurich depuis ce mercredi matin. Ils sont accusés d'avoir contraint des femmes de Hongrie et de Roumanie à se prostituer sur le Sihlquai à Zurich et de les avoir maltraitées.
Le procureur requiert 16 ans de prison ainsi qu'un internement pour l'accusé principal et entre 4,5 et 11 ans de réclusion pour ses complices. Les quatre accusés ont déjà commis des délits dans leur pays d'origine.
Une de leurs victimes se trouve aussi sur le banc des accusés. Cette femme aurait contrôlé les autres prostituées sur le bord de la route.
Interruptions de grossessesConcrètement, les proxénètes sont accusés de traite d'êtres humains par métier, de lésions corporelles, d'encouragement à la prostitution, de mise en danger de la vie d'autrui et enfin de menaces et de contraintes.
Deux accusés doivent aussi répondre d'interruptions de grossesses. Ils auraient donné des coups de poing et de pied dans le ventre de prostituées enceintes, provoquant ainsi des fausses couches.
Le procès qui se déroule à huis clos doit se terminer jeudi. Le jugement sera rendu ultérieurement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS