Toute l'actu en bref

Le jeune homme a frappé sa grand-tante âgée de 76 ans sur l'arrière de la tête avec un poids pesant deux kilos avant de lui donner des coups avec les poings et les pieds (image symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Un Suisse de 22 ans a été condamné vendredi à six ans et demi de prison pour avoir tabassé presque à mort sa grand-tante âgée de 76 ans en mars 2016 à Boppelsen (ZH). Il a été reconnu coupable de lésions corporelles graves.

Le jeune homme a déjà passé un an en prison préventive. Il doit donc encore purger cinq ans et demi. Le tribunal l'a aussi condamné à verser à sa grand-tante 20'000 francs au titre de dommages-intérêts.

Le juge estime que le jeune homme ne voulait pas tuer sa grand-tante, mais il souhaitait la punir et la blesser. C'est pourquoi il a été condamné pour lésions corporelles graves. Le tribunal a ainsi suivi la défense. Le procureur avait requis une peine de prison pour tentative de meurtre.

Situation tendue

Le prévenu a grandi à l'étranger. Il a emménagé chez sa grand-tante peu avant l'agression, car il n'avait pas les moyens de louer un appartement. La situation est rapidement devenue tendue entre les deux.

Les choses se sont aggravées lorsque le jeune homme a vendu un vieux pistolet appartenant à sa grand-tante. Elle a alors voulu le mettre à la rue et a appelé la police.

Il a ensuite manqué un entretien d'embauche et la retraitée l'a une nouvelle fois insulté. Le jeune homme l'a alors frappée sur l'arrière de la tête avec un poids pesant deux kilos avant de lui donner des coups avec les poings et les pieds.

Le jeune homme a immédiatement avoué les faits et il a coopéré avec les enquêteurs. Il a aussi exprimé des remords.

ATS

 Toute l'actu en bref