Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fan du FC Zurich qui avait lancé un engin pyrotechnique contre des supporters de Grasshopper en octobre dernier au stade du Letzigrund a été condamné. Reconnu coupable de mise en danger de la vie d'autrui et de tentative de lésions corporelles, il écope de 2 ans de prison avec sursis.

Le Tribunal de district de Zurich a en outre retenu deux autres charges contre le Suisse de 23 ans: violations multiples contre la loi sur les explosifs et non respect de l'interdiction de se voiler le visage. La Cour n'a pas entièrement suivi le procureur, qui exigeait un an de prison ferme sur les deux qu'il réclamait. La défense avait plaidé l'acquittement.

Il se rend à la police

Les faits datent du 2 octobre dernier. Cet après-midi-là, peu avant la fin du derby zurichois, le prévenu lance un engin pyrotechnique qui atterrit au beau milieu du secteur des fans de Grasshopper. Un supporter a été légèrement blessé au dos par l'objet, dont la chaleur de la flamme atteint 1500 degrés.

Le match a été arrêté avant son terme en raison des débordements qui se sont produits dans les tribunes. Dans la mêlée, le prévenu a frappé un fan de Grasshopper à la tête.

Cinq hooligans ont été arrêtés, dont le lanceur de pétard qui s'est rendu à la police quelques jours après la partie. Un autre a été condamné par ordonnance pénale à six mois de prison ferme. Trois hommes ont été relâchés.

ATS