Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York, Londres, Singapour forment le podium d'un classement des villes les plus compétitives du monde. Paris suit, ex-aequo avec Hong Kong. Zurich apparaît au top 10, en 6e position derrière Tokyo, et Genève 13e, ex-aequo avec San Francisco.

Ce classement, commandé par la banque Citigroup et réalisé par une antenne de l'hebdomadaire The Economist, The Economist Intelligence Unit (EIU), note quelque 12 villes sur "leur capacité reconnue à attirer les capitaux, les entreprises, les talents et les touristes", a expliqué Citigroup.

Derrière Paris et Hong Kong, le top 10 des villes les plus compétitives du monde comprend Tokyo, Zurich, Washington, Chicago et Boston.

Europe

Au total onze villes européennes se classent dans le top 30: Francfort (11e), Genève (13e ex-aequo avec San Francisco), Amsterdam (17e), Stockholm (20e ex-aequo), Copenhague (23e ex-aequo), Vienne (25e ex-aequo), Dublin (27e) et Madrid (28e).

Dix villes américaines sont dans le top 30, notamment San Francisco (13e ex-aequo), Los Angeles (19e), Houston (23e ex-aequo), Dallas (25e ex-aequo), Seattle (29e) et Philadelphie (30e).

Le rapport a noté 120 villes, qui représentent ensemble quelque 29% de l'économie mondiale, avec un produit intérieur brut mondial de quelque 20'200 milliards de dollars.

Villes latino-américaines

La première ville latino-américaine du classement global est Buenos Aires, à la 60e place, devant notamment Sao Paolo (62e) et Santiago (68e). L'Afrique du Sud truste les premières places accordées au continent africain, avec Johannesburg (67e), Le Cap (73e) et Durban (94e), devant Le Caire (113e), Nairobi (115e), Alexandrie (116e) et Lagos (119e).

Au Moyen-Orient, Dubaï est la mieux classée (40e), devant Abu Dhabi (41e), Doha (47e), Tel Aviv (59e), Koweït (80e) ou encore Mascate (86e), tandis que Beyrouth se classe 117e, et Téhéran 120e.

ATS