Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vendredi à Lugano se tiendra la "Finalissima" de National League. Un septième match décisif où Lugano part favori selon les statistiques.

Depuis 1997, il y a eu 36 septième match en play-off. Et la statistique est plutôt flatteuse pour le club qui reçoit. Trente fois c'est le club à domicile qui s'est imposé. En pourcentage, cela donne du 83% en faveur des Luganais.

Alors les chiffres sont là, froids, mais ils n'ont pas valeur de vérité. Surtout que la dernière finale qui s'est jouée au septième match date de 2012 entre Berne et Zurich. Et à cette occasion, le Zurich de Bob Hartley était allé l'emporter 2-1 à quelques poussières de secondes - deux- de la fin du troisième tiers sur une réussite de Steve McCarthy.

Les Lions, très atteints et peu loquaces après le match, peuvent s'appuyer sur ce qui s'est passé il y a six ans. Matthias Seger, du haut de ses 40 ans, était déjà là. Même s'il ne joue presque pas, le vétéran peut appuyer par la voix ses coéquipiers. Kenins, Schäppi, Chris Baltisberger et Geering faisaient aussi partie de l'épopée. A l'heure où l'expérience compte davantage que la technique, ce souvenir de 2012 peut aider.

En face, Lugano a peut-être signé une victoire à la Pyrrhus. Sannitz n'est plus réapparu après sa blessure au genou à la 34e. Il est certes revenu sur le banc, mais dans un rôle de supporter. "C'est beau, a relevé Sébastien Reuille. C'est les play-off, on ne veut rien lâcher." Mais sans Cunti et sans Sannitz au centre, ce sont les jeunes qui devront se lever. Et Lapierre? Touché à la tête par un vilain geste de Fredrik Pettersson, le top scorer luganais ne manquera probablement pas cette rencontre à moins d'être totalement incapable de bouger. Mais il n'est pas acquis qu'il sera à 100%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS