Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zverev s'offre un premier grand titre

Alexander Zverev a cueilli dimanche à Londres le premier grand titre de sa carrière. L'Allemand de 21 ans s'est adjugé le Masters en dominant le no 1 mondial Novak Djokovic 6-4 6-3 en finale.

Convancaint tombeur de Roger Federer en demi-finale, Alexander Zverev a donc poursuivi sur sa lancée en pratiquant à nouveau un tennis offensif. Le déclic s'est peut-être enfin produit pour le protégé d'Ivan Lendl, qui n'a encore jamais été capable de donner sa pleine mesure en Grand Chelem (un seul quart de finale disputé, cette année à Roland-Garros). Mais dont trois des dix titres ont été glanés dans des tournois estampillés Masters 1000.

Le Hambourgeois, qui pointera lundi au 4e rang du classement ATP, était pourtant opposé à un Novak Djokovic en pleine confiance: Nole avait gagné ses quatre premiers matches de la semaine sans perdre le moindre set. Le Serbe, qui avait notamment dominé Alexander Zverev 6-4 6-1 mercredi durant la deuxième journée du Round Robin, n'avait même pas concédé le moindre break depuis le début de cette épreuve!

Vainqueur des... 40 premiers jeux de service qu'il a disputés dans ce tournoi, Novak Djokovic (31 ans) a lâché prise de manière surprenante à 4-4 dans cette finale. Le résident monégasque, qui avait déjà connu un échec surprenant en finale à Paris-Bercy face à un autre jeune et grand cogneur (Karen Khachanov), a offert un premier break à son adversaire dans le neuvième jeu en commettant deux fautes de coup droit consécutives.

Plus jeune vainqueur du Masters depuis... Novak Djokovic en 2008, "Sascha" Zverev n'a pas tremblé au moment de conclure un set initial dans lequel il a passé 88% de premières balles et perdu seulement 4 points sur son service. Il n'a pas non plus sourcillé lorsqu'il a cédé son propre service dans le deuxième jeu de la deuxième manche, alors qu'il venait d'empocher quatre jeux d'affilée. Il a remis la compresse en signant un nouveau break dans la foulée, et n'a cette fois-ci pas lâché son os.

La résurrection de Nole

Novak Djokovic - qui avec ses cinq titres conquis dans un Masters reste à une longueur du record de Roger Federer - n'est donc pas indestructible. Le Serbe est néanmoins redevenu cette saison cette véritable machine de guerre qui avait conquis les quatre titres majeurs à la suite (de Wimbledon 2015 à Roland-Garros 2016).

Seulement 21e du classement à l'entame de Wimbledon, Nole a retrouvé la 1re place le 5 novembre, soit quatre mois plus tard. Il a décroché au passage ses 13e et 14e titres majeurs (Wimbledon et US Open), remportant en outre 22 matches de suite. De quoi lui permettre d'oublier son échec de dimanche, subi face à un joueur euphorique qui pourrait devenir l'un de ses grands rivaux.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.