Toute l'actu en bref

Zweifel va investir près de 40 millions de francs pour rénover de sa fabrique de snacks (photo symbolique).

KEYSTONE/PPR/OBS/ZWEIFEL POMY-CHIPS AG

(sda-ats)

L'entreprise familiale Zweifel Pomy-Chips a pu améliorer l'an passé son chiffre d'affaires, malgré un contexte difficile. Les ventes du producteur zurichois de snacks salés ont gagné environ 0,3% sur un an à 210,5 millions de francs.

Depuis la revalorisation du franc, le premier fournisseur de chips en Suisse pâtit du tourisme d'achat. En outre, l'année passée, la météo défavorable a contraint le fabricant à importer près de 15% de ses pommes de terre.

"Afin de continuer à satisfaire nos clients et consommateurs dans un contexte de marché exigeant, nous nous efforçons de les surprendre constamment avec de nouveaux produits innovants", explique mardi le patron de Zweifel, Roger Harlacher, cité dans un communiqué. La marque s'efforce ainsi de surfer sur la tendance aux en-cas sains, comme par exemple à base de quinoa.

Gros investissement

Occupant 370 collaborateurs, l'entreprise, dont le siège est à Zurich, tient à se revendiquer comme un site de production local. A ce titre, elle envisage d'investir au cours des trois prochaines années près de 40 millions de francs dans la rénovation et l'agrandissement de son usine à Spreitenbach (AG).

Un nouveau centre destiné aux visiteurs y sera également développé. Zweifel, qui fêtera en 2018 ses 60 ans, accueille déjà près de 6000 curieux chaque année. Le nouveau centre devrait leur offrir une expérience "plus interactive".

ATS

 Toute l'actu en bref