Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Traditions Daniele Finzi Pasca distille sa magie à la Fête des Vignerons

Daniele Finzi Pasca

Daniele Finzi Pasca lors du lancement de la billetterie de la Fête des Vignerons en septembre dernier sur le bateau Vevey, naviguant sur le Lac Léman.

(© Keystone / Laurent Gillieron)

Concepteur de la Fête des Vignerons 2019, qui s’ouvre le 18 juillet à Vevey, le metteur en scène et chorégraphe tessinois monte un spectacle qui s’annonce féerique, comme tout ce qu’il produit. Rencontre avec un artiste rêveur, d’envergure internationale.

Dans le cadre opulent du Grand Théâtre de Genève, Daniele Finzi PascaLien externe apparaît comme un lutin échappé d’un conte pour enfants. Silhouette fine, œil brillant, démarche agile, gestes vifs, le metteur en scène tessinois est un magicien des planches qui sait également jongler avec les mots. Sa parole est fluide, tressée de métaphores. Dans un français parfait, il s’adresse à la presse réunie en mai dernier au Grand Théâtre, qui présentait alors sa saison lyrique. Finzi Pasca y participe. En septembre prochain, il crée pour l’institution genevoise «Einstein on the Beach», un opéraLien externe de Philip Glass.

Metteur en scène, auteur, chorégraphe et comédien, Daniele Finzi Pasca est né en 1964 à Lugano. Il est le concepteur des cérémonies de clôture des Jeux olympiques de Turin en 2006, et de Sotchi en 2014. Il crée notamment des spectacles pour le Cirque du Soleil et le Cirque Eloize. Sa compagnie a deux sièges, l’un à Lugano, l’autre à Montréal.

(Viviana Cangialosi - Compagnia Finzi Pasca)

C’est là que nous avons rendez-vous avec lui pour parler non pas d’art lyrique mais de la Fête des VigneronsLien externe 2019, dont il est le concepteur. Artiste international très sollicité, toujours en déplacement, son temps est compté. Nous avons profité de sa présence à Genève pour le rencontrer. Son attaché de presse avait prévenu: vous disposerez de 15 minutes pour l’interview, pas une seconde de plus.

Un travail d’archéologie

Nous voici donc dans l’une des loges du théâtre où Daniele nous reçoit. L’homme est détendu malgré la pression. Dans une atmosphère silencieuse, presque pieuse, il chuchote et on l’écoute. «Il y a 7 ans, l’Abbé-Président de la Confrérie des VigneronsLien externe est venu me trouver pour me proposer la conception de la Fête. L’édition 1999 lui avait paru quelque peu intellectuelle, et il souhaitait que la formule de cette année soit plus émotionnelle, plus touchante».

Va donc pour la féerie! Daniele Finzi Pasca mettra tout son talent pour faire vibrer le public, comme il le fit aux Jeux Olympiques de Turin (2006) et de Sotchi (2014) dont il a signé les cérémonies de clôture. La Confrérie sait que pour ces deux événements mondiaux il a su raconter l’Italie et la Russie. Elle s’attend donc à ce que Daniele se surpasse pour l’Helvétie, sa terre natale.

Vous n’êtes pas fils de vignerons, comment donc allez-vous procéder pour raconter la Fête dans votre spectacle? lui demande-t-on. Finzi Pasca répond du tac au tac: «On n’a pas besoin d’être fils de militaire pour raconter une guerre».

RTS Fête des Vignerons

Vidéo sur la répétition de la Fête des Vignerons

Champions de l’effort physique

Avec les autres artistes du spectacle (librettistes, musiciens, techniciens du son…), Daniele a accompli un travail préalable d’archéologie. «Nous avons interrogé les membres de la Confrérie sur la tradition ancestrale de la Fête afin de mieux en comprendre le sens. Beaucoup de gens s’imaginent que les cérémonies (qui s’étendront sur trois semaines et réuniront plusieurs milliers de spectateurs) s’apparentent aux dionysies grecques. Faux. Il ne s’agit pas pour moi de rendre hommage aux dieux de l’Olympe, mais aux vignerons-tâcherons qui, comme les athlètes des Jeux olympiques, sont les champions de l’effort physique. Leur travail manuel intense embellit la terre, autrement dit la nature».

«Je cherche la légèreté, même dans le tragique»

Daniele Finzi Pasca

Fin de la citation

Spectacle d’ouverture le 18 juillet, dans une arène immense construite spécialement pour l’occasion, sur la place du Marché à Vevey. Sujet du spectacle: le couronnement des vignerons-tâcherons, récompensés pour leur travail. Le même thème se déclinera ensuite en plusieurs petits spectacles présentés quotidiennement durant trois semaines. Et que les meilleurs gagnent!

La première Fête des Vignerons remonte à 1797. C’est alors que naît la tradition du couronnement, reprise à chaque édition de la Fête. Pour celle de juillet prochain, Finzi Pasca a imaginé une rencontre entre une petite fille, Julie, et son grand-père qui lui raconte ce qu’est la vigne, son entretien, les vendanges, le passage des saisons, les caprices du ciel…  Ce ciel sur lequel Daniele garde toujours un œil confiant.

Une évasion céleste

«Le bleu est une de mes couleurs préférées, il me tire vers le haut, lâche cet homme qui avoue être influencé par l’enseignement de sa grand-mère. C’est elle qui m’a appris à regarder toujours le ciel, surtout dans les moments difficiles». Il y a trois ans, Daniele a perdu sa femme, artiste elle aussi. Avec elle, il avait déjà commencé à préparer la Fête. Julie était son prénom, comme la petite fille du spectacle. Manière heureuse de perpétuer le souvenir.

Une évasion céleste. Voilà comment on pourrait voir les créations féeriques du Tessinois. A cette évocation, notre interlocuteur sourit, avant de préciser: «Je cherche la légèreté, même dans le tragique». Quelque chose de surréel se dégage de l’art de Finzi Pasca. Sa pièce «La Verità», par exemple, s’inspire d’une toile de Salvador Dali. Mais les personnages de Daniele, éthérés, en apesanteur, font davantage penser à ceux de Marc Chagall. «Je suis en effet très proche du peintre franco-russe», reconnaît celui qui fait rêver et planer tant de spectateurs dans le monde.

Fête des Vignerons Blaise Hofmann, l’homme des grands crus

Blaise Hofmann publie, à l’occasion de la Fête des Vignerons, trois livres «arrosés» par une cuvée de Chasselas et de Gamay. Rencontre.

La Fête des Vignerons

Elle est produite et organisée par la Confrérie des Vignerons, société veveysanne, chargée de l’entretien des cultures viticoles de ses membres, dans la région du Lavaux (Vaud). La Fête se tient cinq fois par siècle. Elle est une tradition vivante qui se transmet de génération en génération depuis le 18e siècle. Elle est inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, depuis le 1er décembre 2016. Elle célèbre les valeurs et les savoir-faire traditionnels viticoles, artisanaux et folkloriques de toute une région, voire de tout un pays.

Le metteur en scène et concepteur de l’édition 2019 de la Fête est Daniele Finzi Pasca. Le livret du spectacle qu’il signe est écrit par Blaise Hofmann et Stéphane Blok. La musique est de Maria Bonzanigo, Jérôme Berney et Valentin Villard.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.