Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Trafic de Pâques sur la A2: le grand chaos n'a pas eu lieu

Des bouchons au Gothard certes, mais rien à voir avec le chaos annoncé.

(Keystone)

Le chaos tant redouté sur la A2 en direction du sud n'a finalement pas eu lieu. Après un jeudi relativement tranquille, le trafic était loin d'être chaotique vendredi-saint. Les camions tant redoutés ont tous pu franchir la frontière italo-suisse à Chiasso grâce à l'ouverture nocturne proposée par la task force de la Confédération.

Vendredi dans la journée, le serpent de véhicules en attente au nord du Gothard, entre Erstfeld et Wassen, s'est amenuisé au fil des heures. La colonne atteignait dix kilomètres avant midi, soit trois heures d'attente. Elle s'est amenuisée pour se réduire à trois kilomètres seulement dans le milieu de l'après-midi.

Une situation presque tranquille par rapport aux Pâques précédentes selon un responsable de la police routière d'Airolo: "nous craignions le pire" a-t-il dit, "mais le battage médiatique à propos du chaos provoqué par les camions a été tel que de nombreux touristes ont choisi le train pour se rendre au sud." D'autres ont renoncé à la dernière minute même si les hôtels tessinois affichaient complet pour le pont pascal, rendu plus attractif encore par le beau temps.

A la douane autoroutière de Chiasso, vers 15 heures, la file de voitures devant entrer en Italie ne dépassait pas un kilomètre: "mais de quel grand exode parle-t-on?" lance ironiquement un porte-parole de la douane. "Normalement, le vendredi-saint, la colonne atteint les six kilomètres. Nous avons vécu une journée tranquille." Le fonctionnaire tessinois a comparé la grande peur du chaos de Pâques à la phobie du "millenium bug": "c'est la même chose" dit-il, "alors non plus il ne s'était rien passé."

En fait la décision de la task force fédérale de prolonger les horaires d'ouverture de la douane commerciale de Chiasso-Brogeda mercredi et jeudi pour permettre aux camions en attente d'entrer en Italie s'est révélée payante: "nous avons dédouané environ 130 poids lourds jusqu'à deux heures la nuit dernière" a expliqué un fonctionnaire du poste tessinois.

La veille, mercredi, 250 camions environ ont été dédouanés jusqu'à 1h30. Vendredi, la douane commerciale est restée fermée vu que la journée est fériée outre Gothard. "Nous redémarrons samedi matin à 5h selon l'horaire normal mais ne prévoyons pas de problème" conclut le porte-parole de la douane commerciale de Brogeda.

Du côté italien en revanche, la circulation a été ralentie pendant plusieurs heures vendredi. Une colonne d'environ quatre kilomètres s'est formée depuis Côme jusqu'au premier péage autoroutier. Une attente habituelle à cette période et qui n'a rien à voir avec le trafic lourd, qui ne circule pas vendredi-saint en Italie.

Gemma d'Urso, Lugano


Liens

×