Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Trois concessions de téléphonie mobile GSM mises aux enchères sur le Web

Une antenne de relais Natel au-dessus de Gstaad.

(Keystone)

La vente aux enchères de trois fréquences de fourniture de service de téléphonie mobile, selon la norme GSM, débute mercredi via l'Internet. Swisscom, Orange, diAx et Telenor Mobile sont sur les rangs des prétendants aux sésames.

En mai dernier, la vente aux enchères de 48 concessions de boucles locales sans fil, ou Wireless Local Loop (WLL), avait contraint les différents opérateurs de téléphonie soucieux d'acquérir ces fréquences de radiocommunication à délier leurs bourses. La vente, organisée pour la première fois en Europe par le biais de l'Internet, avait rapporté près de 600 millions de francs.

Dès mercredi, sous l'égide de l'Office fédéral de la communication (OFCOM), les quatre grandes sociétés que sont Swisscom SA, diAx SA, Orange Communications SA et Telenor Communications se disputeront, online, les trois concessions GSM (global system for mobile communication). Une des concessions concerne les fréquences autrefois attribuées au système Natel C; les deux autres se rapportent à des blocs de fréquences dans la bande GSM 900 MHz.

Toutes trois sont valables jusqu'en 2008. La Commission fédérale de la communication (ComCom) a fixé des prix minimums qui s'élèvent à 3,7 millions de francs pour la première concession, à 1,8 et 1,7 million pour les deux autres.

Andreas Sutter, porte-parole de l'Office fédéral de la communication, ne s'attend pas à une nouvelle flambée des prix: «pour les trois opérateurs déjà implantés en Suisse, les fréquences mises aux enchères constituent avant tout une possibilité de compléter et d'améliorer l'offre déjà existante. Seul Orange ne possède pas de fréquence sur la bande des 900 MHz. Telenor Mobile Communication pourrait, quant à lui, utiliser cette opportunité pour pénétrer sur le marché helvétique. Plusieurs scénarios sont possibles, les prix ne devraient cependant pas atteindre des sommets».

One.Tel Global Wireless SA ayant retiré sa candidature, Telenor Mobile reste la seule société, non encore implantée en Suisse, à espérer remporter l'adjudication. L'obtention d'une concession l'autoriserait à construire le quatrième réseau national GSM.

Cette vente aux enchères intervient un mois avant celle de quatre licences UMTS, quatre licences téléphoniques de troisième génération, qui mobilisera forces et millions dès le 13 novembre prochain.

Mathias Froidevaux



Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×