UBS vend ses participations au Brésil

Le numéro un de la place financière suisse sévèrement touché par la crise des crédits à risques américains vend ses affaires de services financiers au Brésil (UBS Pactual) pour quelque 2,8 milliards de francs.

Ce contenu a été publié le 20 avril 2009 - 09:15

La transaction conclue avec la société d'investissements BTG prévoit un versement en liquide et une reprise des dettes, a annoncé lundi la grande banque suisse. Cette cession intervient dans le cadre de sa nouvelle stratégie, qui consiste à réduire son profil de risque, à renforcer son bilan et à poursuivre la concentration sur ses activités de base afin de redresser la situation, indique son communiqué.

UBS s'attend à essuyer une «petite» perte en lien avec la vente de BTG Investments. L'impact détaillé sera publié le 5 mai à l'occasion de la diffusion des comptes au premier trimestre 2009, qui devraient se solder par une perte nette de près de 2 milliards de francs. En mars dernier, UBS avait déjà procédé à une opération visant à mieux doter son capital, cette fois en rachetant de ses propres obligations.

Pour mémoire, UBS avait déboursé 3,2 milliards de francs en 2006 pour la reprise de la banque d'investissements brésilienne Banco Pactual, devenue UBS Pactual. Quant à BTG, il s'agit d'une société d'investissements dirigée par André Esteves, l'ancien directeur d'UBS pour l'Amérique latine.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article