UMTS: pas de jackpot pour la Confédération

La vente, qui a eu lieu sur Internet, s'est déroulée sans problème. Keystone

Mises à l´enchère mercredi par la Confédération, les quatre licences de téléphonie mobile UMTS ont été attribuées pour le prix plancher de 205 millions de francs. L´opérateur Orange a été le plus offrant avec 55 millions de francs pour la 3e concession.

Ce contenu a été publié le 06 décembre 2000 - 13:38

Les quatre opérateurs intéressés se sont adjugé ces licences après quatre rondes. Swisscom, dSpeed (diAx/Sunrise) et l'Espagnol Telefonica ont déboursé chacun 50 millions pour chacune des trois autres licences.

Le grand perdant de ces enchères est sans aucun doute la Confédération. Avant le report d'une première mise à l'encan, elle escomptait empocher quatre milliards de francs. Certains analystes tablaient sur des montants faramineux avoisinant les dix milliards.

La Commission fédérale de la communication (ComCom) attribuera normalement les concessions de manière formelle d'ici à la fin de l'année. La vente, qui s'est déroulée sur Internet à l'adresse www.umtsauction.ch, n'a pas connu de problème, a communiqué l'Office fédéral de la communication (OFCOM).

La vente aurait initialement dû commencer le 13 novembre 2000. Elle avait été reportée après le retrait de cinq candidats et l'annonce de la fusion des deux opérateurs zurichois diAx et Sunrise. La ComCom a décidé le 30 novembre, après avoir examiné la situation, que la vente devait être effectuée selon les règles prévues.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article