Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un avant-goût aigre-doux de la Saint-Sylvestre

Une nuit de Sylvestre façon «Short Cuts».

Dans son dernier film «Happy new year», à l'affiche des salles romandes, le cinéaste alémanique Christoph Schaub croise les destins de cinq couples à la veille du Nouvel An. Une comédie dramatique entre larmes et bulles de champagne.

Zurich, un soir, veille de Nouvel An. Les trottoirs grouillent de monde, les magasins sont bondés, la circulation dense, les passants courent dans tous les sens, qui pour acheter un dernier cadeau, qui pour se trouver in extremis une tenue de soirée. L'agitation des gens est visible, leur solitude pas encore perceptible.

Il y a même de l'agressivité dans l'air. Normal, les frustrations et autres névroses accumulées durant l'année cherchent un exutoire. Elles se déchargent dans la rue, en disputes ou en pétards. Une étincelle met le feu à une voiture, une autre anime une conversation entre un couple qui s'engueule par portable interposé.

Sur le pavé, des centaines de vies se croisent rapidement et s'ignorent, noyées qu'elles sont dans l'anonymat d'une grande ville.

De cette foule informe se détachent petit à petit quelques couples. Cinq, plus exactement, que la caméra de Christoph Schaub va pister d'une maison à l'autre, d'un repas à l'autre, d'une déception à l'autre, d'une joie à l'autre, d'un lit à l'autre.

Et ça tourne pendant une heure et demie. Un carrousel de vies captées comme autant d'instantanés, façon «Short cuts», pour reprendre la formule de Robert Altman, qui servit de titre à son célèbre film.

Champagne!

«Happy New Year» donc, et champagne pour tous! Mais avant de trinquer, les personnages dégustent, du bon et du mauvais.

Il y a là Gloria, femme très classe, la cinquantaine, attablée dans un restaurant très chic. Elle attend son mari, qui ne viendra pas, son cœur étant pris ailleurs. Elle sort donc, hèle un taxi. Le jeune chauffeur, Kaspar, vient lui aussi d'être abandonné par sa copine. Deux solitudes qui s'entrechoquent. Vont-elles se comprendre?

C'est la question que l'on se pose, non seulement pour Gloria et Kaspar, mais aussi pour les autres couples qui se forment ou se déforment tout au long du film et d'une soirée bien arrosée.

L'alcool faisant l'effet que l'on sait, les aigreurs par moments se liquéfient. Naissent alors des réconciliations inattendues, comme celle qui rapproche soudainement Christina et sa fille adolescente, accaparée jusque-là par sa mère célibataire et égoïste.

D'autres tempéraments résistent à l'alcool, leur drogue étant une misanthropie tenace. C'est le cas de Pascal, vieux garçon qui se réjouit de passer son réveillon avec... ses modèles réduits de voiliers. Mais voilà qu'on frappe à sa porte. Et d'un coup, tout bascule.

«Happy New Year» est là, dans ce chassé-croisé de destins qui se tissent au rythme des sirènes de police, comme s'il y avait urgence à saisir sa chance. Une patrouille sillonne les rues de Zurich. Dans la voiture, Nina et Olivier, deux policiers de service.

Cette nuit-là, ils vont écumer les souffrances et les joies, celles des amoureux paumés et des noceurs délurés. Quant aux leurs, on vous laisse le soin de les découvrir. En attendant, et avec un peu d'avance, «Happy New Year»!

swissinfo, Ghania Adamo

Christoph Schaub

Cinéaste alémanique autodidacte.

Depuis 1984, il réalise des films de fiction et des documentaires pour la télévision et le cinéma

Dans le domaine du documentaire, il s'est surtout distingué avec des films à thèmes architecturaux. Il est notamment l'auteur de «Bird's Nest, Herzog & De Meuron, in China», réalisé à l'occasion des Jeux Olympiques d'été 2008 à Pékin.

En ce qui concerne la fiction, il est surtout à l'aise dans les comédies dramatiques. On citera à cet égard son film «Jeune homme» qui eut en 2006 beaucoup de succès.

Parallèlement à son activité de réalisateur, il a pratiqué l'enseignement. De 1996 à 2004, il fut donc professeur indépendant au département film/vidéo de la Haute école d'art et de design ainsi qu'à l'Ecole d'art F+F de Zurich.

Depuis 2005, il est membre du Conseil de la Fondation zurichoise du cinéma

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.