Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un bon coup à jouer pour les Suisses à Melbourne

Roger Federer à l'entraînement à Melbourne à la veille de l'Open d'Australie.

(Keystone)

Avec une saison 2003 exceptionnelle, Roger Federer a les moyens de poursuivre sur sa lancée en accédant à la place de no 1 mondial à Melbourne. Côté féminin, les espoirs reposent sur Patty Schnyder.

Mais d'autres Suisses sont en lice dans ce premier tournoi du Grand Chelem 2004.

78 matches gagnés sur 95, sept titres majeurs (Wimbledon et les Masters compris) dont au moins un sur chacune des quatre surfaces et deuxième du classement mondial: la saison 2003 de Roger Federer a été celle de tous les superlatifs.

Le tennis de rêve distillé par le citoyen de Bottmingen lui a permis d’acquérir ses lettres de noblesse dans le monde de la petite balle jaune. En douze mois, il est passé du statut d’espoir à celui de star incontestée.

C’est donc dans la peau d’un prétendant à la victoire finale que Roger Federer aborde le premier grand rendez-vous de sa saison 2004. Avec la Coupe Davis et les Jeux olympiques, les quatre tournois du Grand Chelem sont en effet sa priorité.

Mieux, au bénéficie d’un tirage au sort clément, Roger Federer a véritablement les moyens de ravir la place de numéro un mondial à l’Américain Andy Roddick en Australie déjà.

Melbourne la «maudite»

Mais pour réussir dans son entreprise, le Bâlois devra vaincre le signe indien qui l’empêche de briller aux Antipodes. A croire que l’air de Melbourne ne lui convient pas.

Eliminé au stade des huitièmes de finale lors des deux dernières années (par l’Allemand Tommy Haas et l’Argentin David Nalbandian), Roger Federer reste également sur une défaite mortifiante face à Lleyton Hewitt en demi-finale de la Coupe Davis en septembre dernier.

Pur hasard ou signal du destin, les deux hommes risquent fort de se rencontrer, pour une «revanche» explosive, lors du quatrième tour de ce premier tournoi du Grand Chelem de l’année.

Si l’Australie fait figure d’épouvantail sur ses terres, l’Espagnol Juan Carlos Ferrero, l’Argentin David Nalbandian et les Américains Andy Roddick et Andre Agassi (tenant du titre et déjà vainqueur à quatre reprises) risquent fort d’être des obstacles difficiles sur la route du Bâlois.

Avec quatre autres Suisses

Roger Federer est le seul représentant masculin helvétique puisque Michel Kratochvil, Stanislas Wawrinka, Stéphane Bohli, Ivo Heuberger et George Bastl, ont en effet tous été éliminés lors des qualifications.

Dans le tableau féminin, les espoirs helvétiques reposent sur les épaules de Patty Schnyder, Myriam Casanova, Marie-Gaïné Mikaelian et Emmanuelle Gagliardi.

Ces dernières devraient être en mesure de tirer leur épingle du jeu au vu des forfaits en cascade enregistrés cette année. A vérifier dès lundi.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

L’Open d’Australie est le premier tournoi du Grand Chelem de l’année 2004 (suivent Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open).
Il se déroule à Melbourne du 19 janvier au 1 février.
Les tenants du titre sont: Andre Agassi et Serena Williams
Actuel numéro deux mondial, Roger Federer est aussi classé tête de série no 2 de la compétition cette année.
Au total, cinq Suisses (un homme et quatre femmes) sont qualifiés dans le tableau principal.

Fin de l'infobox

En bref

- Après une saison 2003 formidable ponctuée par une victoire à Wimbledon et aux Masters, Roger Federer entame sa nouvelle saison à Melbourne avec la ferme intention de ravir la place de no un mondial à l’Américain Andy Roddick et de s’installer au sommet de la hiérarchie mondiale.

- Le Bâlois était le seul joueur Suisse qualifié d’office pour le tableau principal.

- Michel Kratochvil, Stanislas Wawrinka, Stéphane Bohli, Ivo Heuberger et George Bastl ont par contre été éliminés lors des qualifications.

- Roger Federer pourrait retrouver l’Australien Lleyton Hewitt au stade des huitièmes de finale de la compétition. Ce match serait une revanche de la demi-finale de Coupe Davis qui avait vu le Suisse s’incliner de justesse au mois de septembre dernier, toujours à Melbourne.

- Dans le tableau féminin, les espoirs suisses reposent sur les épaules de Patty Schnyder, Myriam Casanova, Marie-Gaïné Mikaelian et Emmanuelle Gagliardi.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×