Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un horloger suisse envisage de délocaliser sa production dans les Emirats

Dubaï montres.

(swissinfo.ch)

De retour en Suisse mercredi, le conseiller fédéral Pascal Couchepin a achevé sa tournée dans les Emirats, une région prometteuse. Un fabricant de mouvements de montres envisage d´y délocaliser une partie de sa production, consacrée à la décoration.

L'annonce du fabricant biennois de mouvements horlogers, Progress Watch Corp, est l'une des concrétisations immédiates de ce voyage qui a pris l'allure d'une offensive économique de la Suisse dans la région. Ce dernier envisage de délocaliser une partie de sa production dans les Emirats.

Cette délocalisation n'aurait pas pour objectif de fabriquer moins cher, comme on pourrait le penser. Et elle ne toucherait pas la production mécanique. Seule la décoration de ces mouvements serait réalisée à Dubaï.

«Pas question de fabriquer des montres suisses ailleurs qu'en Suisse», explique Peter Gschwind, président de Progress Watch, par ailleurs persuadé que la fabrication sur place de montres helvétiques, est un gage de qualité quasi obligatoire.

«Les clients du monde entier n'envisageraient d'ailleurs pas l'acquisition d'une montre suisse qui ne le serait pas, surtout si elle se situe dans le haut de gamme», ajoute-t-il.

En revanche, la décoration du mouvement à l'étranger «ne nuirait pas à l'image de marque de nos produits» selon Peter Gschwind. Le président de Progress Watch pense même que cela pourrait être un plus pour l'entreprise.

La demande en matière de décoration diffère selon les régions du globe. Et la Suisse ne compte pas de spécialistes en la matière, capables de travailler, par exemple, sur des mouvements transparents, visibles depuis l'arrière de la montre.

Ce genre de travail de décoration est très similaire au ciselage effectué en bijouterie. De nombreux artisans issus de pays proches du Golfe excellent dans ce domaine.

Autres arguments en faveur de cette délocalisation dans les Emirats Arabes Unis, l'horlogerie compte en ses rangs de nombreux investisseurs du Golfe, qui connaissent bien le marché asiatique. Et Dubaï se positionne comme la meilleure plate-forme de production de bijoux pour l'Asie, une situation qui permettrait au marché suisse de s'étendre encore plus.

Cette délocalisation n'est pas pour tout de suite, selon Peter Gschwind. Pour l'heure un mandat d'étude de ce projet est confié à des spécialistes sur place, afin de trouver la meilleure solution.

Cette volonté du fabricant biennois s'affiche comme un exemple parmi les échanges réalisés lors de l'inauguration par le ministre de l'Economie de la conférence et exposition «Swiss Horizons-Swiss Presence in the Gulf» à Dubaï dans les Emirats Arabes Unis.

swissinfo

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×