Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouveau réseau pour l'Afrique australe

La chancelière fédérale Annemarie Huber-Hotz assistera, lundi 26 avril, au lancement du «Réseau Suisse-Afrique australe de commerce et d’investissement».

«Trade and Investment Network Switzerland – Southern Africa» (INSSA), qui réunit des partenaires publics et privés.

Patronné par l’ambassade helvétique à Pretoria, ce réseau rassemble divers partenaires publics et privés, notamment les chambres de commerce et d’industrie de Johannesburg et Durban, des agences publiques du Cap et du Botswana, ainsi que l’Association des entreprises suisses en Afrique du sud et l’association «Swisscham Southern Africa» basée à Zurich.

Le but du réseau est de mieux diffuser l’information et d’organiser des manifestations concrètes: ainsi, un forum sera organisé en septembre 2004 en Suisse pour encourager les fabricants suisses de composants automobiles à investir en Afrique du sud, où le secteur de la construction de voitures est en pleine croissance.

Le volume des échanges entre la Suisse et l’Afrique du sud a augmenté de 50% depuis 1999 et a atteint 1,4 milliards de francs suisses en 2003, avec un surplus de 340 millions en faveur de l’Afrique du Sud.

La Suisse est aussi le 5e investisseur direct en Afrique du Sud, avec un total de 1,25 milliard de francs suisses. La Confédération subit toutefois les répercussions négatives de l’entrée en vigueur, en 2000, d’un traité de libre-échange entre l’Afrique du sud et l’Union européenne.

Un traité similaire est en cours de négociation avec l’Association européenne du libre-échange, dont fait partie la Suisse: cet accord devrait donc ouvrir de nouvelles opportunités d’échanges.

swissinfo, Valérie Hirsch à Johannesburg

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.