Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un piège géorgien à éviter

Avec deux matches et aucun point, après surtout sa défaite concédée samedi devant l'Eire, la Géorgie abattra sa dernière carte.

Les Suisses s'efforceront de ramener en tout cas un point de ce long déplacement. Sans leur gardien titulaire Jörg Stiel.

Deux pions essentiels feront défaut dans l'échiquier de Köbi Kuhn. Le capitaine et gardien titulaire Jörg Stiel purge un match de suspension, alors que Stéphane Henchoz, substitut-capitaine, est en convalescence. Pour sa 90e sélection, Stéphane Chapuisat aura l'honneur de porter le brassard.

Dans l'axe central, Köbi Kuhn alignera logiquement la paire Murat Yakin-Patrick Müller, selon toute vraisemblance devant le portier Pascal Zuberbühler. Même si la titularisation du Bâlois n'est pas encore confirmée.

Côté géorgien, deux leaders ne fouleront pas non plus la pelouse. Il s'agit du plus prestigieux des internationaux, Kakha Kaladse (AC Milan), blessé à l'aine. Quant au Lucernois Mikhail Kavelashvili, en conflit ouvert avec le sélectionneur, il n'a tout simplement pas été retenu.

Deux Géorgiens bien connus en Suisse seront néanmoins présents: l'ex-Zurichois Gocha Jamarauli et l'ex-Grasshopper Georgi Nemsadse, qui évoluent tous deux en Ukraine, à Metalurg Donetsk.

«La Suisse dispose des meilleures cartes, commente Mikhail Kavelashvili, en observateur attentif en Suisse. Notre équipe est assez fragile.» Elle risque aussi d'avoir du mal à digérer la défaite encaissée dans les ultimes minutes de jeu face à l'Eire.

swissinfo/Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×