Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un piano pour Liszt et Chopin

Frédéric Chopin.

(Keystone)

Les Etudes de Chopin est son 4e et dernier disque. La Sonate en si mineur de Liszt fut son premier CD. Lorris Sevhonkian devient discrètement un magnifique pianiste concertiste dans le paysage de la musique classique suisse.

«Mettre en évidence les couleurs, les contrastes et les enchaînements des Etudes de Chopin. Les décliner de manière poétique, sans tomber dans le piège de la virtuosité technique», telle a été la démarche artistique de Lorris Sevhonkian pour sa dernière œuvre discographique.

L'enregistrement des Etudes de Chopin s'est déroulé dans la fameuse salle de musique de La Chaux-de-Fonds, sur une prise de son du très qualifié Claude Maréchaux. Et avec surtout, un son pianistique authentique, qui importait par-dessus tout à Lorris Sevhonkian.

Toutefois, si les aigus sonnent clairs et brillants, les graves, peu percutants, donnent l'impression de brasser parfois dans l'indéfini. «La faute au piano, rétorque Sevhonkian. Mais ils gagnent en rondeur et donnent ce climat de fonds marins que j'aime».

Ce qui rapproche Lorris Sevhonkian de Franz Liszt et de Frédéric Chopin, c'est la quête mystique de Liszt et la recherche d'humanité chez Chopin, doublée de sa soif de pureté dans le son.

Sur le plan technique, Liszt utilisait beaucoup le bras, il sautait sur le clavier. Chopin, lui, le parcourait davantage avec ses doigts. Torturé, Liszt menait un véritable combat sur son piano, alors que Chopin entretenait une amitié avec son instrument.

A l'écoute de ses deux disques, le mélomane comprend très vite à quel point Lorris Sevhonkian a épousé l'univers de ces deux génies. Son interprétation est sensuelle, délicate, inspirée et souvent comme suspendue pour mieux donner corps à l'accord suivant.

D'origine arménienne, mais né à Paris et ayant vécu presque toute sa vie dans le Pays de Vaud, Lorris Sevhonkian, 40 ans, n'a commencé à donner des concerts qu'à partir de 30 ans. «Que voulez-vous, j'ai mis du temps à m'affirmer et à trouver les bons professeurs».

Pourquoi Liszt et Chopin? «Parce que j'aime la musique romantique, répond Sevhonkian. Placer l'individu au cœur de la société et accepter d'oser vivre ses sentiments, ses sensations me semblent primordial à l'heure actuelle».

Le CD des Etudes de Chopin est distribué dans toute l'Europe par la maison de disques allemande Ambitus (distribution MusiKontakt). Quant à Lorris Sevhonkian, il sera en concert le 28 octobre à Zurich, à l'Aula der Kantonsschule, et le 10 décembre au Théâtre du Château d'Avenches (VD).

Emmanuel Manzi

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×