Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Suisse à la tête de l'Université des Nations Unies

Konrad Osterwalder devait partir à la retraite cet automne.

(Keystone)

Le secrétaire général de l'ONU a nommé Konrad Osterwalder, actuel recteur de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) à la tête de l'Université des Nations Unies à Tokyo.

La mission suisse auprès de l'ONU à New-York salue cette nomination, preuve de reconnaissance du dynamisme de la recherche et de la formation en Suisse.

Konrad Osterwalder succédera en septembre au Néerlandais Hans van Ginkel, en place depuis 1997 à la tête de l' Université des Nations Unies (UNU). Ban Ki-moon a annoncé la nomination mercredi au siège de l'organisation à New-York.

Le secrétaire d'Etat à la formation Charles Kleiber s'était rendu en février dernier à New-York pour défendre la candidature du recteur zurichois, âgé aujourd'hui de 65 ans.

Marque de reconnaissance

L'UNU collabore étroitement avec l'EPFZ. Konrad Osterwalder estime que sa nomination «renforcera la bonne réputation de la Suisse en tant que pays de formation et de recherche».

Pour sa part, le ministère des affaires étrangères «se félicite vivement» de cette nomination. Car comme il le rappelle, «la Suisse attache une grande importance» au rôle de l'UNU.

Satisfaction également à la mission suisse auprès de l'ONU à New-York, dont le porte-parole voit dans cette nomination une «reconnaissance du rôle de leader que joue la Suisse dans la formation et la recherche».

Un laboratoire d'idées

Créée en 1973 par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'UNU est une organisation internationale dont les activités se concentrent surtout dans les domaines de la paix et de la gouvernance ainsi que de l'environnement et du développement durable.

L'ONU utilise son université comme "think-tank". L'UNU a son siège à Tokyo et compte onze centres de recherche dans le monde.

swissinfo et les agences

Faits

Né en 1942, Konrad Osterwalder est depuis 1977 professeur ordinaire de physique mathématique au Département de mathématique de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), où il a suivi ses études.
Au cours de sa carrière, il a aussi enseigné à Harvard (Etats-Unis)
Depuis 1995, il occupe également les fonctions de recteur de l'EPFZ. Il devait partir à la retraite cet automne.
Sa nomination à l'Université des Nations Unies à Tokyo est une reconnaissance à la fois de ses travaux scientifiques et de ses activités en qualité de recteur de l'EPFZ.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×