Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Suisse sur deux estime gagner assez

Près d'un salarié helvétique sur deux est satisfait ou très satisfait de son salaire. Les employés accordent toutefois plus d'importance à la qualité de leur poste qu'à leur rémunération, révèle le dernier baromètre suisse des ressources humaines.

L'Université et l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich se sont penchées cette année sur la satisfaction salariale. Les enquêteurs ont interrogé 1370 salariés en Suisse alémanique et en Suisse romande entre avril et juin 2007. Résultat: 49% d'entre eux étaient satisfaits ou très satisfaits de leur rétribution et 13% étaient insatisfaits ou très mécontents. Les autres se sont montrés indifférents.

L'étude montre par ailleurs que le salaire n'a pas une influence décisive sur le changement d'employeur. Le critère de la qualité du poste est beaucoup plus important aux yeux des personnes interrogées lorsqu'elles décident de changer d'emploi.

La satisfaction augmente certes parallèlement à l'accroissement du revenu brut. Mais elle croît encore plus lorsque les entreprises améliorent la gestion des ressources humaines, notamment à travers l'évaluation des prestations ou le développement personnel.

Si les employés sont majoritairement satisfaits de leur emploi et de l'équilibre entre leur vie familiale et professionnelle, ils sont de plus en plus nombreux à envisager un changement de poste. En 2007, près d'un tiers des personnes interrogées avait des velléités de départ, soit 5% de plus que l'année précédente.

Pour l'Union syndicale suisse (USS), ces résultats sont effrayants. «Ces chiffres font peur», écrit l'USS dans un communiqué en se référant surtout au fait qu'un salarié sur deux n'est pas content de son salaire.

Selon l'USS, cela est surtout vrai dans les classes salariales inférieures. En Suisse, 700'000 personnes gagnent moins de 4000 francs par mois et 200'000 sont des «working poor», rappelle la centrale syndicale, pour qui il est urgent de relever les salaires minimaux.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×