Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une course contre la montre au Pakistan

Les rescapés du séisme doivent désormais affronter les rudesses de l'hiver himalayen.

(Keystone)

Deux mois après le tremblement de terre qui a frappé le Pakistan et fait 73'000 morts, les humanitaires suisses craignent une nouvelle vague de décès.

Selon la Direction du développement et de la Coopération (DDC), l'urgence consiste désormais à loger les rescapés pour qu'ils puissent affronter les rudesses de l'hiver himalayen.

La semaine dernière, l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a affirmé que les tentes distribuées aux 3,5 millions de sans-abri du Cachemire pakistanais et des régions périphériques de l'Inde ne sont, en grande majorité, pas conçues pour résister aux rudesses de l'hiver himalayen qui vient de commencer.

Interrogé par swissinfo, le chef de projet du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) dans la région du Mansehra pakistanais souligne pour sa part le besoin urgent de matériel pour construire des abris provisoires.

«Pour l'instant, nous sommes en pleine distribution de matériel de construction en dur et de matériel de chauffage pour près de 10'000 personnes, explique Karl-Friedrich Glombitza. Mais il y a pénurie de matériel et nous sommes les témoins d'une course pour la survie.»

Selon ce dernier, beaucoup de rescapés du séisme vivant dans les hautes régions de montagne ne sont pas descendus dans les vallées de moindre altitude. Et l'aide se concentre principalement sur eux.

Des efforts coordonnés

Sur place, la Direction du développement et de la Coopération (DDC) travaille en étroite collaboration avec l'armée pakistanaise, les autorités locales et les autres organisations d'aide humanitaire afin de venir en aide aux plus démunis.

La DDC a installé ses centres de coordination dans les districts de Batagram et de Mansehra. Elle a également un bureau permanent de logistique dans la capitale, Islamabad.

Pour Karl-Friedrich Glombitza, l'un des principaux défis logistiques des organisations d'aide humanitaire réside dans la manière de fixer les priorités. Il faut trouver un équilibre entre la distribution de nourriture et de matériel de construction.

Il faut rester sur place

«Pour l'instant, relève le chef de projet du Corps suisse d'aide humanitaire je ne crois pas que le manque de nourriture soit un problème... et nous sommes un peu frustrés car les hélicoptères déjà limités sont utilisés à la distribution alimentaire alors qu'il faudrait plutôt apporter du matériel de construction aux gens restés en altitude.»

Selon Karl-Friedrich Glombitza, il ne sert en effet à rien d'apporter de la nourriture dans des endroits où des gens ne peuvent pas rester faute d'avoir de quoi se loger.

«L'expérience nous a montré que si vous commenciez à faire bouger des populations, dans des régions de guerre ou après des catastrophes telles que des tremblements de terre, il était très difficile de les intégrer par la suite.»

Les chances de survie des millions de sans-abri dépendront de la rudesse de l'hiver. La DDC, quant à elle, prépare déjà la prochaine phase de son programme d'aide qui débutera au printemps prochain.

«Nous sommes probablement ici pour longtemps encore», conclut Karl-Friedrich Glombitza.

swissinfo, Ramsey Zarifeh
(Traduction de l'anglais, Mathias Froidevaux)

Faits

Le 8 octobre 2005, un tremblement de terre - qui a atteint 7,6 sur l'échelle de Richter - a frappé Pakistan ainsi que l'Inde et l'Afghanistan. Il a fait 73'000 morts et 3,5 millions de sans-abri.
Des centaines de milliers de personnes vivent dans des tentes alors que l'hiver himalayen vient de commencer.
Les organisations d'aide redoutent que la rudesse de l'hiver ne provoque une seconde vague de décès.

Fin de l'infobox

En bref

- En novembre, la Suisse avait déjà investi 9,6 millions de francs suisses dans l'aide d'urgence au Pakistan.

- Avant l'hiver la Croix-Rouge suisse avait encore envoyé 2000 tentes avec des chauffages, 20'000 couvertures et 2500 kits de cuisine.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.