Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une course d'avions controversée devant la Jungfrau

Les vols de qualifications ont eu lieu samedi à Interlaken.

(Keystone)

Organisé en Suisse pour la première fois, le meeting aérien Red Bull Air Race a attiré 60'000 spectateurs à Interlaken ce week-end.

En juin, l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) avait suscité la colère des défenseurs de l'environnement en autorisant cette course internationale.

20'000 spectateurs samedi, 40'000 dimanche, le meeting organisé dans l'Oberland bernois n'a pas drainé les 140'000 personnes escomptées par les organisateurs. Mais ceux-ci se déclarent tout de même satisfaits de cette affluence.

C'est la première fois qu'une manifestation de ce genre se déroulait en Suisse et les estimations préalables tenaient de la gageure, estime en substance la porte-parole de Red Bull, Nathalie Lüthi.

Les premiers avions avaient odécollé samedi après-midi de l'aéorodrome d'Interlaken. Avec l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau comme arrière-plan, les treize pilotes en course avaient pour mission d'effectuer un slalom à environ 20 mètres du sol entre des paires de pylônes gonflables.

Aux terme des deux jours de compétition et après les finales de dimanche, la victoire est en définitive revenue au pilote anglais Paul Bonhomme.

Billets combinés

Tous les tickets pour la manifestation étaient combinés à un billet de train ou une place de parking. En poussant un maximum de spectateurs à se rendre en train à Interlaken, les organisateurs ont souhaité faire taire les critiques.

En juin, l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) avait provoqué la colère des défenseurs de l'environnement en autorisant cette course. Selon les opposants, l'Air Race n'est rien d'autre qu'une «manifestation publicitaire bruyante et ne respectant pas la nature».

Impact «négligeable»

Porte-parole de l'événement, Natahlie Lüthi précise que les avions n'utilisent que très peu de carburant. «Par conséquent, l'impact sur l'environnement peut être qualifié de négligeable».

De plus, une partie du prix des parkings est directement reversé au fonds d'environnement pour la compensation du CO2, plaident les organisateurs.

swissinfo et les agences

Air racing

L'Air Racing est une discipline relativement récente dans le sport aérien. Le pilote doit effectuer un parcours jalonné de pylônes gonflables. En lutte contre la montre et ses concurrents, il doit respecter des règles précises afin d'éviter des pénalités.

Précision, savoir-faire, concentration et résistance physique sont des conditions impératives. Les vitesses peuvent atteindre 400 km/h et la force de gravitation 10 G (10 fois le poids du corps).

Les Red Bull Air Race World Series ont lieu pour la troisième fois. Cette année, quatorze pilotes concourent pour le titre de champion du monde. Et ce, lors de douze week-ends de compétition à travers la planète.

Fin de l'infobox


Liens

×