Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une crue provoque l'évacuation de Taesch

Le village de Taesch, ce mardi matin.

(Keystone)

Près de 150 personnes ont dû être évacuées lundi soir dans le village haut-valaisan de Taesch, suite à la crue subite du Taeschbach. Celle-ci a été causée par le débordement d'un lac de montagne à plus de 3.000 mètres d'altitude. Personne n'a été blessé. La zone est désormais sécurisée, mais les travaux doivent aller vite.

La crue a inondé une partie du village de 850 habitants vers 22 heures 30, arrachant également un des ponts traversant la localité. Deux quartiers, soit entre 100 et 150 personnes, ont été évacués.

Une partie de ces habitants ont pu regagner leur domicile vers 2 heures du matin. Seule une vingtaine de personnes doivent encore attendre, en raison des dégâts provoqués par l'eau. De plus, le réseau d'eau potable a été endommagé et l'approvisionnement se fait par citernes, via Zuermatt et St-Nicolas.

Un survol en hélicoptère a permis de déterminer qu'un débordement du «Weingartensee», un lac de montagne situé à 3.060 mètres, est à l'origine de cette crue. Il aurait débordé suite à la fonte de la couche de glace et de neige le recouvrant, après les fortes chaleurs de ces derniers jours.

Des laves torrentielles ont alors dévalé la montagne, en grandissant progressivement. Entre 5000 et 7000 m3 de matériaux ont ainsi été transportés. Impressionnante, la taille de certains blocs de pierre varie entre 7 et 12 m3. Il semblerait que la moitié du village est recouverte de boue et de 3 mètres de gravats.

Actuellement, tout danger est écarté, mais la zone ne sera vraiment sûre que lorsque le lit du torrent aura été dégagé. La route Taesch-Zermatt a pu être rouverte au trafic mardi matin. Une surveillance humaine et aérienne est maintenue et les travaux de déblaiement urgents ont commencé à l'aide de machines de chantier.

Il s'agit en priorité de miner les blocs de pierre qui encombrent le lit du Täschbach. Il faut agir au plus vite, afin d'éviter une nouvelle crue en cas de pluie, et ce sans compter que la fonte des neiges se poursuit.

swissinfo avec les agences

×