Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une filiale d'ABB épinglée par la justice américaine

La filiale d'ABB s'était entendue avec la concurrence pour se partager un gros marché d'équipements électro-hydrauliques.

(Keystone Archive)

Une filiale du groupe helvético-suédois ABB a été condamnée à payer 63 millions de dollars pour entente illégale sur les prix dans le cadre d'un projet hydraulique américain en Egypte. Selon le «New York Times» de vendredi, d'autres entreprises ont été épinglées par la justice américaine.

ABB Middle East & Africa Participations (ABB MEA), basée à Milan, a reconnu les faits, a indiqué le ministère américain de la justice. La filiale devra verser 53 millions de dollars à titre d'amende et 10 millions à titre de dédommagement.

Selon le «New York Times», outre ABB MEA, six autres entreprises ont été punies par la justice d'outre-Atlantique. Le groupe allemand Philipp Holzmann a ainsi été condamné, en août dernier, à verser 30 millions de dollars.

Les firmes incriminées ont été reconnues coupables de s'être entendues pour obtenir des parts de marché dans le projet hydraulique au lieu de faire des offres honnêtes. Les faits remontent à une période qui va de juin 1989 à septembre 1996.

ABB MEA aurait ainsi proposé 3,4 millions de dollars à ses concurrents afin d'être seule en lice pour l'obtention d'un contrat avec l'Agence américaine pour le développement international (USAID).

Le volume total des contrats américains pour le projet hydraulique dépassait le milliard de dollars. Selon la justice américaine, la part d'ABB MEA atteignait quelque 135 millions de dollars.

swissinfo avec les agences

×