Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une irrésistible envie de soleil

Juillet 2004, en Suisse...

(Keystone)

Cet été pluvieux fait le bonheur des agences de voyage. Les vacanciers se sont jetés sur les offres «last minute».

En revanche, les affaires marchent moins bien pour les boutiques de mode qui ont misé sur les petites robes et autres bermudas.

«Nous espérons ne pas nous retrouver avec des masses d'invendus», souligne Monika Weibel, porte-parole de la Migros. Le numéro un suisse du commerce de détail n’envisage pas pour autant d’avancer ses soldes prévues en août.

Le grand magasin bernois Loeb est confronté au même problème, mais relativise. «Les affaires ne marchent pas si mal. Les gens profitent du mauvais temps pour faire des achats», constate sa porte-parole Madeleine Elmer.

Chez Globus aussi, l'optimisme reste pour l'heure encore de mise. «Les ventes d'été durent encore six semaines, et comme chaque année il y aura aussi de beaux jours», commente Janneke de Bruijn, directrice du magasin Globus Zurich-City.

Soif de soleil

En manque de soleil, les Suisses se précipitent sur les voyages «last minute». La demande a nettement augmenté ces deux dernières semaines, selon l’Agence télégraphique suisse qui a réalisé un petit sondage auprès des agences.

Chez Hotelplan, la porte-parole Claudia Zimmermann observe que «les gens ont longtemps attendu des températures estivales. Maintenant, ils veulent partir.» Selon elle, la tendance devrait se poursuivre ces prochains jours.

Le concurrent Kuoni n'a pour sa part presque plus d'offres à court terme pour la fin du mois de juillet, selon sa porte-parole Andrea Hemmi. «En ce qui concerne les destinations, les vols ou les hôtels, les clients doivent désormais se montrer très souples», précise-t-elle.

Parmi les destinations les plus demandées figure la Méditerranée orientale, en particulier la côte turque, Chypre ou la Croatie. Pour ces régions, il n'y pratiquement plus de «last minute» disponible. Le choix est un peu plus grand pour les Canaries ou les Baléares.

Météo dans la norme

Si le ciel gris fait beaucoup parler de lui, c’est sans doute parce qu’il souffre de la comparaison avec la canicule de 2003. Mais ce temps variable n’a rien d’exceptionnel pour la saison. «Mai et juin étaient absolument dans la norme», relève Stephan Bader de Meteo Suisse.

Par contre, le mois de juillet est jusqu'ici plus exceptionnel. La première quinzaine du mois a été nettement plus fraîche que d'habitude et l’ensoleillement plus faible.

Côté pluie, rien d'extraordinaire, selon le météorologue. «Il y a déjà eu des mois d'été bien pires».

swissinfo et les agences

Faits

2003: l’été du siècle, caniculaire
Mai et juin 2004: dans la norme
Début juillet: plus frais et moins ensoleillé que la norme saisonnière

Fin de l'infobox

En bref

- Cet été, frais et pluvieux, profite aux agences de voyage.

- Ces deux dernières semaines, la demande de vols «last minute» a nettement augmenté.

- En revanche, les boutiques de mode risquent de se retrouver avec des invendus.

- Pour l’instant, les grands distributeurs restent optimistes. Ils attendent le soleil avant de solder les habits d’été.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.