Navigation

Une majorité de caisses de pension en découvert

Avec la crise des marchés financiers, près de six caisses de pension sur dix sont actuellement en découvert. Deux tiers d'entre elles ont un taux de couverture entre 90 et 100%, le reste se situe en dessous de 90%, constate l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Ce contenu a été publié le 06 avril 2009 - 18:17

A fin mars, 43% des institutions de prévoyance professionnelle présentaient un taux de couverture d'au moins 100%. Les autres étaient en dessous de la barre légale alors qu'en fin d'année dernière, le rapport était encore de 50-50.

Les résultats se basent sur la répartition effective de la fortune de près de 1900 caisses. Ils sont en outre confirmés par les données des institutions du 2e pilier soumises à la surveillance directe de la Confédération.

Les caisses en découvert ont jusqu'à fin juin pour présenter leurs mesures correctrices à l'autorité de surveillance. La loi exige que le trou soit en principe résorbé dans un délai de cinq à sept ans, voire de dix ans au maximum.

Dans la situation actuelle, on ne peut pas se contenter d'attendre une reprise des marchés financiers, affirme l'OFAS.

Parmi les mesures d'assainissement, il est possible d'appliquer un taux d'intérêt réduit, voire nul dans les institutions placées sous le régime de la primauté des cotisations (la majorité). La caisse peut exiger une cotisation d'assainissement auprès des assurés et des employeurs (qui ne créditera pas l'avoir de vieillesse).

L'Union syndicale suisse (USS) dénonce l'«assainissement forcé des caisses de pension que le département de Pascal Couchepin veut imposer». Ces pressions sèment inutilement la panique et aggravent la crise économique en réduisant le pouvoir d'achat des travailleurs.

Le syndicat UNIA fustige lui aussi les contributions d'assainissement sur le dos des salariés. Les syndicats et la gauche vont déposer mercredi à la Chancellerie fédérale un référendum muni de plus de 150'000 signatures contre cette mesure.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.