Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une manifestation de Kurdes dégénère à Bâle

A Bâle, les manifestants étaient environ 400.

(Keystone)

Une manifestation rassemblant 450 Kurdes et Turcs a dégénéré mercredi en début d´après-midi à Bâle. Une passante et quatre policiers ont été blessés. A Berne, des manifestants ont fait irruption dans le secrétariat du parti socialiste.

A Bâle, la manifestation a débuté dans le calme à 13h00. Les organisateurs n'avaient pas demandé d'autorisation, mais la police a toléré le rassemblement et accepté que les manifestants se déplacent en cortège selon un parcours défini.

Les manifestants ne respectant pas les consignes, la police leur a bloqué le passage. La tension est montée et des coups ont été échangés. Les policiers ont alors lancé des gaz lacrymogènes et tiré des balles en caoutchouc.

Certains manifestants ont riposté en jetant des vélos et tous les objets qui leur tombaient sous les mains. Plusieurs véhicules ont été endommagés. Le trafic des transports publics a été perturbé. Le calme est revenu à 14h30.

Les manifestants étaient des Kurdes dans leur grande majorité. Ils protestaient contre la récente répression meurtrière dans les prisons turques et pour la démocratie et la liberté en Turquie.

A Berne, entre 20 et 30 Kurdes et Turcs ont fait irruption mercredi en début d'après-midi dans le secrétariat du PS suisse. Le secrétaire du PS Reto Gamma les a autorisés à suspendre aux fenêtres des banderoles de protestation.

Le PS a accepté d'envoyer une lettre au président turc Bülent Ecevit pour protester contre les événements violents qui se produisent dans les prisons turques.

Saint-Gall a aussi connu un rassemblement de près de 200 personnes. Mardi après-midi déjà, des activistes s'étaient barricadés dans le Palais fédéral tandis que d'autres manifestaient à Zurich.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×