Navigation

Une subvention pour réhabiliter les berges de la Singine

La Singine doit être libérée (archives). KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 mars 2021 - 09:35
(Keystone-ATS)

Le Grand Conseil fribourgeois a voté vendredi l’octroi d’une subvention en faveur du projet "Protection contre les crues et revitalisation sur la Singine", sur le territoire de la commune de Bösingen (Basens). Un montant maximal de 2,4 millions de francs est prévu.

Le décret a été accepté à l'unanimité des 93 voix exprimées. "Au 19e siècle, la rivière traversait Bösingen sur une largeur de 80 à 90 mètres, avant d'être redressée et canalisée au début du 20e", a décrit le député PLR Jean-Daniel Wicht, rapporteur de la commission ad hoc. L'on voulait alors gagner des surfaces pour l’agriculture et des lotissements.

Aujourd'hui, la Singine ne consiste plus, au nord-est de Bösingen, qu’en un canal de 30 mètres de large, avec des berges très dégradées. A moyen terme, la digue de protection contre les crues est aussi menacée, a expliqué le Conseil d’Etat par la voix de Jean-François Steiert, en charge de l'environnement et des constructions.

Avec Berne

Le projet sera réalisé conjointement avec le canton de Berne. Ce dernier a déjà voté en septembre un crédit de 15 millions de francs, dont 60% devraient être pris en charge par la Confédération. La plus grande partie du tronçon de 2 km de rivière concerné par l'élargissement se situe en effet sur le territoire de la commune de Laupen (BE).

A Bösingen, il s’agira surtout de supprimer les anciennes structures de protection des berges. L'idée consiste à permettre à la Singine de modeler elle-même son lit sur une largeur de 90 mètres environ et une longueur de près d'un kilomètre, a précisé Jean-Daniel Wicht, par ailleurs directeur de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs.

Il s'agit aussi de construire une digue de protection contre les crues sur laquelle sera créé un chemin de rive, ainsi que d’aménager de nouvelles berges en bordure de l’espace réservé aux eaux. La digue le long du camping de Noflen, menacé par les inondations, sera en outre relevée et renforcée. Les travaux devraient commencer à l'automne.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.