Urs Meier en finale européenne

Urs Meier a débuté sa carrière internationale en 1994. Keystone Archive

L'arbitre suisse de football a été choisi pour diriger la finale de la prestigieuse Ligue des Champions. Mercredi sur le terrain d'Hampden Park de Glasgow.

Ce contenu a été publié le 13 mai 2002 - 18:45

Le Real de Madrid face au Bayern Leverkusen. L'affiche est alléchante et c'est le Suisse Urs Meier qui a été désigné par les hautes instances de l'Union européenne de football (UEFA) pour arbitrer cette finale.

«Je suis vraiment heureux», a-t-il confié lundi à swissinfo. «Etre choisi pour diriger la finale de la Ligue des Champions est l'un des plus grands honneurs qu'un arbitre international puisse connaître.»

Plus de 70 matches internationaux

Urs Meier a commencé sa carrière d'arbitre international en 1994 lors d'un match des moins de 16 ans entre l'Irlande et l'Angleterre. Depuis, l'Argovien a arbitré plus de 70 matches internationaux.

Parmi ceux-ci figurent notamment deux rencontres de la Coupe du Monde de 1998 - dont la très explosive confrontation entre l'Iran et les Etats-Unis - et plusieurs matches de tours préliminaires de Ligue des Champions.

Reconnu actuellement comme l'un des dix meilleurs arbitres du monde, Urs Meier officiera cette année encore lors de la Coupe du Monde qui se déroulera au Japon et en Corée.

Un risque

«Arbitrer cette finale de Ligue des Champions mercredi est aussi un risque», précise encore Urs Meier à swissinfo. «S'il devait y avoir des complications durant cette rencontre, cela pourrait me porter préjudice. Mais je suis un homme positif et je suis sûr que cette affiche sera exceptionnelle à prendre en charge.»

Lors de ce choc entre le Real de Madrid et le Bayern Leverkusen, Urs Meier sera assisté par ses deux compatriotes Francesco Burgina et Felix Züger. Enfin, Massimo Busacca sera le quatrième officiel.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article