Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Valence dans l'attente du verdict d'Alinghi

La candidature de Valence bénéficie d'un soutien institutionnel total.

(Keystone)

Récent vainqueur de la Coupe de l’America, le défi suisse emmené par Ernesto Bertarelli doit choisir ce mercredi la ville organisatrice de l’édition 2007.

Naples, Valence, Marseille et Lisbonne sont encore en lice. Portrait de la ville espagnole.

Après les diverses phases de sélections menées par AC Management – et les éliminations de villes telles que Barcelone, Palma de Mallorca, Gênes, Sète ou encore Cadix – Valence fait aujourd’hui figure de favori parmi les quatre derniers prétendants à l’organisation de la Coupe de l’America 07.

La ville espagnole a de très bons atouts à faire valoir. Elle qui accueille fréquemment des régates nationales et internationales dans ses eaux. C’est d’ailleurs à Valence que se sont préparés les défis espagnols des deux dernières éditions de la Coupe de l’America.

Des vents de 10 à 15 noeuds

Responsable de la communication de la candidature valencienne, Jaume Mata a confirmé à swissinfo que le lieu où se déroulent les régates constitue le principal argument de choc de sa ville.

Il y souffle durant une grande partie de l’année des vents constants de 10 à 15 nœuds. Le bon déroulement de la compétition y est donc garanti.

Par ailleurs, la profondeur des eaux, la proximité de la côte, l’absence d’obstacles sous-marins, l’inexistence de courants marins et une excellente visibilité – moins de 4 jours de brouillard par an – font du Golfe de Valence l’un des lieux les plus propices aux régates en Europe.

Et un candidat logique à l’organisation de la manifestation. Car l’impact médiatique et les retombés économiques que vont engendrer l’édition 2007 de la Coupe de l’América ne laisse personne de marbre.

Les chiffres de la dernière édition sont là pour le prouver! Ils illustrent à merveille l’énorme intérêt suscité par Coupe de l’America. Côté médiatique, une centaine de chaînes de télévision, pratiquement 3000 heures de compétitions retransmises et quelque trois milliards de téléspectateurs.

L’impact économique, lui, est estimé à plus d’un milliard et demi d’euros – environ 2,5 milliards de francs – pour 2007 et il devrait permettre la création de plus de 10 000 emplois. Sans compter les différentes aides publiques destinées à améliorer les infrastructures de la ville organisatrice.

Ces énormes enjeux expliquent donc aisément que pas moins de 65 villes européennes se soient proposées pour accueillir la compétition dans les deux semaines qui ont suivi le début du délai pour les candidatures.

Appui des autorités

A Valence, les autorités municipales, régionales et nationales ont signé le protocole «Consortium Valence 2007» pour financer la candidature. Elles ont en effet qualifié le projet d’intérêt public étant donné les avantages financiers et fiscaux qu’il peut apporter.

Le vice-président du gouvernement espagnol Rodrigo Rato a d’ailleurs visité en personne les installations du port de Valence au début du mois de novembre. Ce faisant, il a garanti l’appui de l’exécutif national à la candidature valencienne.

De nombreuses personnalités ont également participé à une campagne de soutien à l’organisation de la coupe à Valence. Jaume Mata indique toutefois que «la stratégie de très grande discrétion imposée par AC Management» l’empêche de révéler le nom de ces personnalités. «Le nom de certaines d’entre elles est cependant évident pour tout le monde», précise-t-il.

Un important lieu touristique

Hormis la qualité de ses eaux et le soutien politique, Valence dispose encore d’un autre atout non négligeable: son tourisme. Avec plus de 4 millions de visites annuelles, la ville est l’une des principales destinations touristiques d’Europe. Valence compte donc d’excellentes infrastructures hôtelières.

La ville millénaire jouit d’un climat tempéré tout au long de l’année avec 90% de journées ensoleillées.

Elle possède également un extraordinaire patrimoine historique. Enfin, elle va développer le projet ludique et culturel le plus important du Vieux Continent: la Cité des Arts et des Sciences.

swissinfo, José Wolf, Madrid
(traduction et adaptation, Olivier Pauchard)

En bref

- La 32e édition de la Coupe de l’America aura lieu en 2007.

- Des régates éliminatoires auront lieu durant les deux années précédant cette date.

- L’équipe suisse Alinghi sera le premier défenseur européen dans l’histoire de cette compétition nautique.

- Les critères météorologiques seront déterminants dans le choix de la ville. L’équipe d’Alinghi, détentrice du trophée, insiste surtout sur la présence de vents dominants.

- Il souffle à Valence des vents constants entre 10 et 15 nœuds

- Le manque de vent avait en effet quelque peu perturbé le déroulement de la 31e édition en Nouvelle-Zélande.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.