Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vaste opération policière contre la pornographie enfantine

Les policiers sont tendu leurs filets dans plus de 100 pays.

(swissinfo.ch)

Deux opérations policières de grande envergure ont été menées dans 22 cantons suisses dans le cadre d'une action internationale contre la pornographie enfantine sur internet.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées lors de plus de 200 perquisitions durant lesquelles du matériel et des données informatiques a été saisis.

Tous les cantons suisses sauf le Jura, Appenzell Rhodes-Extérieures, Glaris et Schwyz ont été concernés par l'opération menée par la Confédération et les cantons. L'alerte, qui touche plus de 100 pays, a été lancée par les autorités allemandes.

En Suisse, les actions coordonnées par l'Office fédéral de la police (fedpol) ont visé des personnes soupçonnées de s'être procuré des images de pornographie enfantine et de les avoir mises en circulation.

Les personnes en cause dans cette opération dont fedpol ne souhaite pas révéler le nom représentent une large palette d'âges et de professions.

Il y a parmi eux des enseignants et des personnes d'un bon voire très bon niveau social, a expliqué Jürg Schäublin, responsable de la division «pédophilie et traite d'êtres humains» à l'Office fédéral de la police (fedpol).

Porte-parole de fedpol, Danièle Bersier explique que ce ne sont pas des paiements, mais notamment les traces laissées sur les sites qui ont permis de cibler les suspects. Il a été possible de retrouver les ordinateurs utilisés grâce aux adresses IP.

Forums abusifs

Dans le premier cas, l'enquête a touché une plateforme destinée à des forums de discussion sur internet. Nombre de ces forums ont été utilisés de manière abusive dans le but de diffuser des fichiers contenant du matériel relevant de la pornographie enfantine à un nombre infini de personnes.

Dans le deuxième cas, les autorités allemandes compétentes ont découvert des dossiers vidéo de pornographie enfantine. Ceux-ci avaient été stockés auprès d'un service internet qui met gratuitement à disposition de la mémoire sur disque dur.

Le Jura épargné

Tous les cantons romands sauf celui du Jura sont concernés. Fribourg recense six cas. Les auteurs présumés de ces infractions, parmi lesquels figure un mineur, seront dénoncés pour pornographie. L'un d'eux va également être dénoncé pour actes d'ordre sexuel avec des mineurs.

Dix-huit ordinateurs, aussi bien privés que professionnels, ont été analysés de manière préliminaire. Dans «le pire» des cas, écrit la police fribourgeoise, 100'000 fichiers à caractère pédophile avaient été téléchargés.

Dix personnes ont été interpellées dans le canton de Vaud pour téléchargement d'images pédophiles alors qu'à Genève, onze cas ont été enregistrés.

Cinq cas en Valais

En Valais, cinq personnes, deux domiciliées dans le Haut-Valais et trois dans le Valais romand, font l'objet d'une instruction dans ce cadre. Deux sont des récidivistes.

Le canton de Neuchâtel compte deux cas, un dans le haut du canton, un dans le bas. Dans le canton de Berne, 36 perquisitions ont été effectuées, dont 6 dans la région Seeland-Jura bernois. Une importante quantité de matériel a été saisie, précise la police cantonale.

swissinfo et les agences

Plusieurs opérations

Le pays a connu plusieurs opérations d'envergure nationale contre la pornographie enfantine, dont Genesis et Falcon.

La première, Genesis, a été lancée en 2002. Elle a impliqué 1001 dénonciations et débouché sur 893 décisions pénales.

Dans le détail, les cantons ont prononcé 198 peines privatives de liberté allant jusqu'à 8 mois de sursis et distribué 226 amendes dont les plus élevées ont atteint 25 '00 francs. Lors de l'opération Falcon, en septembre 2004, 400 personnes avaient été interpellées.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×