Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

D'après 59% des sondés, la protection climatique passe par les énergies renouvelables (image symbolique).

Keystone/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Stratégie énergétique a le vent en poupe. Si les Suisses avaient voté à la fin de la semaine dernière, ils l'auraient approuvée à 56%, d'après le premier sondage Tamedia. Selon celui de la SSR, le soutien à la loi soumise au peuple le 21 mai se monte même à 61%.

Environ 56% des personnes auraient glissé un "oui" et "plutôt oui", 42% un "non" ou "plutôt non", indique mercredi le premier sondage du groupe de presse Tamedia. Et seuls 2% sont indécis. D'après l'enquête de la SSR, publiée vendredi, 30% rejetteraient la loi, mais 9% ne se seraient pas encore décidés.

D'après l'Institut de recherche gfs.bern, qui a réalisé l'enquête pour le compte de la SSR, le premier volet de la Stratégie énergétique 2050 a de bonnes chances d'être accepté. Les indécis ne devraient pas renverser la tendance.

Energies renouvelables

Aux yeux des partisans de la loi de Doris Leuthard interrogés par Tamedia, l'avenir ne peut faire l'impasse d'énergies renouvelables pour protéger le climat. Près de 60% d'entre eux ont plébiscité cet argument, alors que pour 17% c'est la sortie progressive du nucléaire qui est déterminant.

Chez les opposants, 40% craignent qu'en cas de "oui", l'approvisionnement énergétique - sûr et qui a fait ses preuves en Suisse - soit mis en péril. Vingt-trois pour cent craignent quant à eux que la loi fasse augmenter les prix de l'électricité.

Pour ce sondage, réalisé par les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen, 11'154 personnes ont été interrogées en ligne entre le 6 et le 7 avril. Les données ont ensuite été pondérées selon des variables démographiques, géographiques et politiques. La marge d'erreur se situe à +/- 1,4%.

L'enquête de la SSR a elle été réalisée entre le 20 et le 31 mars auprès de 1203 citoyens des trois régions linguistiques. Le taux d'erreur est de +/- 2,9%.

Référendum

La Stratégie énergétique 2050 vise un tournant vers une Suisse sans énergie nucléaire. Aucune nouvelle centrale ne devrait être construite.

L'énergie de l'atome devrait être progressivement remplacée par celle produite par le vent, le soleil, l'eau ou les déchets. La loi adoptée l'automne dernier par le Parlement a été attaquée en référendum par l'UDC et une minorité PLR/PDC.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS