Vers une fusion entre Feldschlösschen et Swiss Prime Site

Après avoir cédé son secteur boissons l'année dernière, FHH est devenue une véritable société immobilière. Keystone Archive

Son secteur boissons vendu, la société immobilière Feldschlösschen-Hürlimann Holding (FHH) projette de fusionner avec son homologue Swiss Prime Site (SPS). Ensemble, elles constitueront le nouveau leader suisse de l'investissement immobilier sur le marché boursier.

Ce contenu a été publié le 26 février 2001 - 12:31

Les deux partenaires en sont pour l'heure aux préliminaires de la négociation, ont annoncé lundi leurs conseils d'administration. En cas d'aboutissement, le projet de fusion devrait être sous toit avant la fin du 1er semestre 2001, précise Robert Jeker, président du conseil d'administration de FHH.

La nouvelle entité disposerait, selon les indications de FHH et de SPS, d'un portefeuille immobilier se montant à environ 1,8 milliard de francs. La capitalisation boursière atteindrait une somme comparable.

Les objets mis en commun sont avant tout des immeubles de première catégorie situés dans des zones urbaines courues, continuent les deux partenaires. Ils touchent par exemple à la réaffectation d'anciens sites brassicoles à Zurich, à Wädenswil (ZH) et à Berne.

Le conseil d'administration de la nouvelle société devrait compter cinq à sept sièges. Son président sera Stefan Mächler, lequel opère déjà à la tête de l'organe de surveillance de SPS. Quant à Robert Jeker, son avenir est encore ouvert.

Le dernier mot reviendra aux assemblées générales de FHH et de SPS. Robert Jeker se dit «convaincu» que les actionnaires apporteront leur soutien au projet de fusion. Les dates ne sont pas encore fixées. Les deux sociétés ont par ailleurs annulé la présentation de leurs résultats 2000 en conférences de presse.

La fusion avec SPS constitue un nouvel épisode dans l'évolution du groupe historique Feldschlösschen. Après avoir cédé l'an passé son secteur boissons (notamment la bière Cardinal) au danois Carslberg, FHH est devenue une véritable société immobilière agissant sous le nom de Real Estate Group dans ce secteur.

La fusion est une étape «logique» pour atteindre une taille critique à même d'assurer le succès, a ajouté Robert Jeker. Le président de FHH parle encore d'une opération d'égal à égal, même si le portefeuille de FHH est légèrement plus fourni.

Fondée en 1999, SPS compte parmi ses principaux actionnaires la caisse de pension du Credit Suisse Group, la Winterthur Vie et la caisse de pension des sociétés Siemens, qui sont d'ailleurs à l'origine de la société. Cette dernière est cotée à la Bourse suisse depuis avril 2000.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article