Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vivendi renonce à la reprise de la société zougoise ISMM-ISL

La société de marketing sportif ISMM-IS, no 1 mondial du secteur, se dirige vers la liquidation. Le géant Vivendi Universal a renoncé à la reprise de l'entreprise zougoise, a annoncé, jeudi, la Fédération internationale de football (FIFA).

Pour rappel, la justice zougoise a accordé en appel, le 1er mai, un sursis d'un mois à la société de marketing du sport, numéro 1 mondial du secteur. Il devait permettre son achat par Vivendi, afin de la sauver de la faillite.

Toutefois, les droits de retransmission télévisés des Coupes du monde 2002 et 2006 hors Europe et Etats-Unis que détient la société zougoise en difficulté, semble intéresser Kirch. Ce dernier dispose, en association avec ISL, de ceux pour l'Europe.

Citée par l'AFP, une source proche du dossier a indiqué que le groupe de médias allemand pourrait racheter ces droits, si la faillite était prononcée. Selon cette source, «Kirch est intéressé par le fait d'exercer une option» dans un délai de 30 jours après la mise en liquidation de la société de marketing sportif.

La famille et les héritiers d'Adolf Dassler (fondateur d'Adidas et d'ISMM) est actionnaire à 100 % d'ISMM. ISL (International Sport Leisure) est une filiale à 90 % d'ISMM. Les 10 % restants du capital ISL sont détenus par un groupe de publicité japonais, Dentsu, partenaire dès 1982, année de création d'ISMM, de cette société.

ISMM et ISL sont en difficulté depuis 1999, suite à des investissements hasardeux dans le tennis et le football au Brésil et en Chine, ainsi que dans les courses automobiles CART aux Etats-Unis.

Selon la presse allemande, la société aurait enregistré une perte de plus de 650 millions de francs en 2000. Non cotée en bourse, elle n'a pas d'obligations de publication de comptes.

swissinfo avec les agences

×