Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Votations du 16 mai: beaucoup de non et d'indécis

Pour le paquet fiscal, la tendance est nettement au "non" .

(swissinfo.ch)

Les trois thèmes soumis au vote populaire le 16 mai risquent tous d’être refusés. Mais les indécis sont encore nombreux.

C’est ce qu’indique le premier sondage DemoSCOPE, pour le compte de SRG SSR idée suisse sur les prochaines votations fédérales.

Le 16 mai, les citoyens suisses sont appelés à se prononcer sur trois objets qui touchent aux finances.

La 11ème révision de l’Assurance vieillesse et survivants (AVS) – premier pilier du système de retraite suisse – prévoit d’épargner 925 millions de francs par année.

Le projet d’augmentation du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour financer l’AVS et l’Assurance invalidité (AI) pourrait générer des rentrées de 5,2 milliards de francs par an.

Quant au paquet fiscal, s’il est approuvé, il engendrerait une perte annuelle de 4 milliards de francs pour la Confédération, les cantons et les communes.

Beaucoup d’indécis

Selon le sondage réalisé par l’institut DemoSCOPE pour le compte de SRG SSR idée suisse, la population suisse tendrait à refuser le paquet fiscal et la révision de l’AVS. Concernant la TVA, le cœur des citoyens balance entre le oui et le non.

Cela dit, ces résultats doivent être relativisés: le pourcentage d’indécis est en effet très élevé. Il faut dire que la complexité des objets soumis au vote ne permet pas de prendre rapidement une décision.

Paquet fiscal: 41% de non



A six semaines de la votation, la tendance la plus claire concerne le paquet fiscal. Ici, le non l’emporte nettement: 41% des personnes interrogées ont l’intention de voter contre le programme d’allègements fiscaux, alors que seuls 22% pensent l’accepter.

Mais, là encore, le nombre d’indécis est tel que tout peut changer d’ici au 16 mai. 35% des personnes interrogées hésitent et 2% refusent de répondre.

Une analyse plus détaillée de chaque mesure prévue dans le paquet fiscal permet de comprendre les raisons de ce refus annoncé.

La majorité approuve les allègements fiscaux pour les familles. Le principe de supprimer l’injustice faite aux couples mariés par rapport aux concubins est aussi largement accepté. En revanche, les privilèges accordés aux propriétaires sont rejetés.

C’est donc ce dernier point qui semble faire pencher la balance du côté du non.

Révision de l’AVS: 34% de non

Une majorité relative des personnes interrogées (34%) s’oppose également à la 11ème révision de l’AVS. Seuls 22% diraient oui si la votation avait lieu aujourd’hui.

Une fois de plus, le pourcentage d’indécis est très élevé. Près d’un votant sur deux (42%) ne s’est pas encore forgé une opinion sur cet objet, particulièrement complexe.

Le refus le plus marqué concerne les deux éléments les plus controversés de la révision: le relèvement de l’âge de la retraite des femmes de 64 à 65 ans et le prolongement de deux à trois ans pour l’adaptation des rentes au coût de la vie.

Sur la retraite des femmes à 65 ans, ce sont bien sûr les intéressées qui se prononcent le plus massivement contre la mesure. 63% des femmes interrogées rejettent la révision contre 43% des hommes.

Le refus de la révision de l’AVS est particulièrement fort au Tessin et en Suisse romande (68% et 63%) ainsi que parmi les électeurs socialistes (60%). Par contre, on ne note pas de grandes divergences selon l’âge.

Enfin, il est intéressant de constater que même si le non l’emporte, la majorité des personnes interrogées se dit consciente que l’évolution démographique va contraindre l’AVS à faire des économies.

TVA: ni oui, ni non

Une grande incertitude demeure en ce qui concerne la hausse du taux de TVA en faveur de l’AVS et de l’AI. Les pourcentages de oui et de non sont identiques (41%). Et, le nombre d’indécis est beaucoup plus faible que pour les deux autres objets (17%).

Selon les auteurs du sondage, deux éléments, sur lesquels les opinions divergent, expliquent cet équilibre.

D’une part, le texte prévoit une augmentation de 0,8% de la TVA en 2005 pour remédier à la situation financière précaire de l’AI. D’autre part, il envisage une hausse de 1% d’ici à 2009 pour financer l’AVS.

L’augmentation en faveur de l’AVS est soutenue par la majorité des personnes interrogées (50% contre 41%). En revanche, la hausse en faveur de l’AI est rejetée (48% contre 43%).

L’opposition vient essentiellement de l’électorat UDC (droite dure) et radical (droite) ainsi que des personnes âgées de moins de 54 ans.

En tous les cas, rien n’est joué pour le 16 mai. Et on peut prévoir un durcissement de la campagne en vue des votations dans les prochaines semaines.

swissinfo, Andrea Tognina
(traduction, Alexandra Richard)

Faits

Paquet fiscal: non 41%, oui 22%, indécis 35%, sans réponse 2%
Révision de l’AVS: non 34%, oui 22%, indécis 42%, sans réponse 2%
Hausse de la TVA: non 41%, oui 41%, indécis 17%, sans réponse 1%

Fin de l'infobox

En bref

- Le 16 mai, les citoyens suisses sont appelés à se prononcer sur trois objets.

- La 11e révision de l’AVS doit permettre au premier pilier, menacé par le vieillissement de la population, d’épargner 925 millions de francs. Considérant qu’il s’agit d’un véritable démantèlement social, la gauche a obtenu le référendum.

- Le deuxième objet concerne la hausse du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Une augmentation de 0,8% est prévue en 2005 en faveur de l’Assurance invalidité (AI) et une autre de 1% d’ici à 2009 en faveur de l’AVS.

- Troisième objet, le paquet fiscal prévoit des allègements d’impôts pour les familles avec enfants, les propriétaires d’immeubles et la place financière. Il vise aussi à supprimer l’injustice faite aux couples mariés par rapport aux concubins.

- Pour réaliser le sondage sur les votations fédérales du 16 mai, l’institut DemoSCOPE a interrogé, entre le 29 et le 31 mars, 1203 personnes ayant le droit de vote et provenant de toutes les régions de Suisse. La marge d’erreur est de +/-3%.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse