Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vuillard et les scènes d'intérieur

Ouverte le 13 octobre, l'exposition peut se voir jusqu'au 7 janvier.

(Keystone)

Le Musée cantonal de Lausanne présente Edouard Vuillard (1868-1940), dont la peinture exige un regard attentif, sensible aux nuances et aux chatoiements. Le sujet essentiel en est la femme dans son intérieur.

L'exposition Vuillard au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, organisée conjointement avec l'Annonciade, musée de Saint-Tropez, nous en dit autant sur l'art particulier du peintre français que sur sa personnalité attachante.Sous-titrée «La porte entrebâillée», titre d'un tableau, cette présentation célèbre le genre des «intérieurs» traité par Edouard Vuillard, comme par ses amis Bonnard et Vallotton.

A mi-chemin entre l'impressionnisme ou le néo-impressionnisme, ses taches et ses vibrations, et le synthétisme des Nabis, la peinture de Vuillard emprisonne les figures, féminines le plus souvent, dans un décor envahissant, tantôt serein, tantôt carrément étouffant. Ces figures suggérées, qui se désintègrent pour fusionner avec leur environnement, restent néanmoins le sujet des œuvres. Ce sont la mère, couturière avec laquelle le peintre vécut jusqu'à sa mort, la sœur, qui épousa le peintre Kerr-Xavier Roussel, les amies, Misia Natanson et Lucie Hessel, la nièce Annette, enfant joliment saisie sur le vif, puis jeune fille et femme.

Intimiste, la peinture d'Edouard Vuillard n'en est pas moins audacieuse. Les angles de vue relèguent le modèle près de la marge, mettent au premier plan une commode ou un feuillage qui cache à moitié la scène. Le traitement et la palette sont également originaux: la juxtaposition des teintes plus brunes que solaires est infidèle aussi bien à la touche impressionniste qu'aux aplats des Nabis. Par la suite, Vuillard vit de portraits mondains, œuvres de commande dont nous est offert un échantillon; son art y perd en fraîcheur et en liberté, et y gagne sans doute en acuité psychologique.

Laurence Chauvy

Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne (place de la Riponne 6, tél. 021/316 34 45). Jusqu'au 7 janvier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×