Week-end fructueux pour le trio de tête

Fribourg Olympic compte 2 points d'avance sur Lugano et 6 sur Monthey. Keystone Archive

Fribourg Olympic, Lugano et Monthey ont signé deux victoires.Les autres équipes n'encaissent que des défaites.

Ce contenu a été publié le 16 décembre 2001 - 22:41

Face à des Devils qui se rapprochent un peu plus de l'enfer (8e), Fribourg Olympic n'a assuré sa victoire (77-64) que dans les dernières minutes. La cinquième faute de la nouvelle recrue française Ouldyassia à moins de trois minutes de la fin s'est avérée décisive pour Genève.

D'autant plus que dans l'enchaînement, Keuchayan perdait un ballon permettant aux Fribourgeois d'assurer leur seconde victoire du week-end, après un succès samedi à Riviera (67-58). Dimanche, Ceresa s'est révélé le meilleur avec ses 13 points et 15 rebonds.

Faute décisive

C'est aussi une cinquième faute décisive qui a permis dimanche à Lugano de battre Nyon (72-66). Menés de quatre points à 1'14'' de la fin du match, les Vaudois perdaient Aleksic, sanctionné de façon sévère par les arbitres.

La sortie du Bosniaque désorganisait les Nyonnais, victorieux samedi des Devils (72-66). Tvrdic (23 points) et un Markovic (15 points) en progrès ont été les deux joueurs les plus en verve dimanche.

Demi-heure pour les Vaudois

C'est grâce à un dernier quart-temps mené tambour battant (30-8) que Monthey s'est imposé devant Olympique Lausanne dimanche (89- 66), après avoir dominé Carouge samedi (96-78).

Après avoir compté jusqu'à 18 points d'avance (12e: 30-12), les Chablaisiens se sont heurtés à une défense vaudoise qui su parfaitement réagir jusqu'à la demi-heure. George sous les paniers, Porchet et Fernandez à l'extérieur ont crucifié l'équipe du président von Beust au cours du dernier quart-temps.

L'envol de Boncourt

Le match «de la peur» entre Boncourt et Reuss Rebels a facilement tourné à l'avantage des Jurassiens, vainqueurs 93-79 (52- 34) dimanche à Reussbühel.

Revenus à six points de leur adversaire à quatre minutes de la fin (72-78) après un départ catastrophique (5e: 0-10), les Lucernois ont été trahis par Medley (24 pts). En perdant deux ballons en dix secondes, l'Américain a en effet permis à Boncourt de s'envoler définitivement.

Pas gagné d'avance

Déjà battu samedi à Fribourg (58-67), Riviera a eu le tort de croire que son match face à Carouge était déjà bouclé après dix minutes de jeu, dimanche. Avec treize points d'avance à l'issue du premier quart, les Vaudois semblaient s'acheminer vers le succès.

Mais les Genevois se sont remis sur les bons rails. Avec ses 29 points, Romero a finalement assommé Riviera.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article