Navigation

ZHAW: un piège photographique pour belettes et hermines

De nature curieuse, les belettes explorent volontiers les tuyaux. ZHAW sda-ats
Ce contenu a été publié le 20 septembre 2017 - 12:43
(Keystone-ATS)

Des chercheurs de la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) ont développé un piège photographique pour belettes entièrement automatique. Il s'agit d'aider à évaluer les populations des espèces menacées de mustélidés en Suisse.

La belette et l'hermine trouvent de moins en moins d'espaces de vie adaptés. Afin de prendre des mesures de protection, il faut commencer par estimer les populations encore présentes, a indiqué mercredi la ZHAW dans un communiqué. Problème: ces animaux sont trop petits et rapides pour les pièges photographiques habituels.

L'équipe de Nils Ratnaweera en a donc développé un tout spécialement à l'intention de ces petits mammifères curieux par nature et enclins à explorer les tuyaux. Il se compose d'un tube en forme de T qui contient dans un de ses bras un capteur de température, un appareil photo et un petit ordinateur.

Lorsqu'un animal pénètre dans un des deux autres bras, le capteur active l'appareil photo qui fait une série de clichés. L'ordinateur charge ensuite les images sur Internet via un réseau de téléphonie mobile.

"Science citoyenne"

Des bénévoles intéressés par la "science citoyenne" sont invités à aider au dépouillement des photos, précise la ZHAW. Placée dans la nature, la "TubeCam" produit en effet en quelques jours des milliers d'images, et une belette n'apparaît que sur une infime partie d'entre elles.

Un site Internet provisoire est actuellement testé. La version définitive devrait être mise en service l'an prochain et une petite série de TubeCams produites. Les chercheurs travaillent également à une solution pour dépouiller automatiquement les photos.

M. Ratnaweera et son équipe sont également actifs dans la protection des mustélidés via le projet "Belette & Co au Zimmerberg". Des tas de bois et de pierres sont par exemple installés à leur intention, ainsi que des endroits propices dans des granges en tant que quartiers d'hiver.

https://www.tubecam.ch/

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.