Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zurich Financial Services plus rentable malgré la météo

L'assureur zurichois a réalisé un premier semestre meilleur qu'attendu.

(RDB)

Le premier assureur suisse a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 33% malgré les dégâts dûs aux inondations de juin en Grande-Bretagne.

ZFS indique que la crise des crédits hypothécaires à risque aux Etats-Unis n'a pas entaché sa performance.

«Ces excellents résultats reflètent notre capacité à faire progresser notre bilan en misant sur des souscriptions équilibrées, une croissance ciblée et des opérations basées sur l'efficience», estime James Schiro, patron de l'assureur.

Concrètement, le résultat d'exploitation de ZFS a atteint 3,3 milliards de dollars (3,96 milliards de francs), progressant de 12%, annonce le groupe. Son bénéfice net s'établit à 2,7 milliards de dollars – en progression de 33%. Une performance supérieure aux attentes des analystes.

Pour l'assurance générale, le bénéfice opérationnel s'est amélioré de 3% à 1,838 milliard de dollars et a bondi de 25% à 721 millions de dollars dans les affaires vie (Global Life). Les primes brutes dans ce secteur ont augmenté de 2% à 10,43 milliards de dollars.

Dans l'assurance générale, le rapport entre les sinistres et les coûts a augmenté de deux points de pourcentage à 96,5%. Deux raisons surtout à ce bémol: la tempête Kyrill qui a touché l'Europe cet hiver et les inondations de juin en Grande-Bretagne.

Pas de pertes aux Etats-Unis

Les marchés se posaient une autre question: ZFS est-il touché par la crise du crédit hypothécaire à risque aux Etats-Unis (subprime), qui fait actuellement trembler les marchés boursiers.

Dans son portefeuille de placements, le groupe zurichois précise ne pas disposer de positions conséquentes - 340 millions sur un total de 186 milliards de dollars - liées à ce secteur. En conséquence, ZFS n'a pas subi de pertes dans ce domaine au premier semestre.

En termes de croissance, le groupe, dont l'ambition est de faire partie des cinq plus grands assureurs de la planète, s'est jusqu'ici montré hésitant face à de possibles acquisitions. Il est d'ailleurs lui-même une cible potentielle.

«Nous n'avons pas l'habitude de commenter les rumeurs, indique Dieter Wemmer, directeur financier. Nous cherchons de nouvelles opportunités de croissance interne et externe (...) à la hauteur de nos exigences».

Un programme à 2 milliards

Au vu de ses résultats semestriels, ZFS est en bonne voie pour réaliser l'objectif visé en matière d'efficience. Cette année, l'assureur entend améliorer ses opérations à concurrence de 700 millions de dollars (840 millions de francs) après impôts.

Appelé «The Zurich Way», ce programme d'économies concerne l'ensemble des processus, y compris la politique de souscription, le traitement des sinistres, les provisions pour dommages, la gestion de la distribution et les finances.

Appliquées de 2007 à 2009, ces mesures doivent permettre à l'assureur d'économiser près de 2 milliards de dollars au total.

swissinfo et les agences

En bref

Zurich Financial Services (ZFS) est un assureur fournissant toute une série de services financiers et disposant d'un réseau global de succursales et de filiales en Amérique du Nord, en Europe, en Asie-Pacifique, en Amérique du Sud et ailleurs encore.

Fondé en 1872, le groupe est basé à Zurich. Il emploie quelque 58'000 collaborateurs tout en étant actif dans plus de 170 pays.

Fin de l'infobox


Liens

×