Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zurich jouera pour le titre, Yverdon et Aarau pour leur maintien dans l'élite

Le Géorgien du FCZ, Gocha Jamarauli, auteur du second but zurichois contre Bâle, dimanche soir, au Letzigrund.

(Keystone)

Tous deux défaits, Yverdon-Sports et le FC Aarau disputeront le tour de promotion-relégation, au printemps. Alors que le FC Zurich, lui, poursuivra dans le tour final pour le titre, grâce à sa victoire sur Bâle: 2 à 0.


En effet, l'avant-dernière journée du tour préliminaire du championnat de Suisse de football de LNA aura été fatale à Yverdon-Sports et le FC Aarau. Le premier a été défait 7 à 0 à St-Gall. Et le second a été battu à domicile par Grasshopper 3 à 1.

Ainsi, dans le tour de promotion-relégation Ligue A/Ligue B, les Yverdonnois et les Argoviens tenteront de rester dans l'élite du football suisse. En compagnie de Lucerne et Neuchâtel-Xamax.

En perdant leur avant-centre Koumantarakis sur un tacle d'Andreoli après 17 minutes, les Bâlois subirent un lourd handicap au Letzigrund face à des Zurichois particulièrement motivés. Trop souvent blâmés pour leur manque d'engagement, les Géorgiens Kavelachwili et Jamarouli ont répondu à l'attende de Gilbert Gress. Ils ont inscrit les deux buts de la rencontre.

Victime d'un croc en jambe de Cantaluppi, Kavelachwili transformait le penalty accordé à la 32e minute. Puis, au terme d'un étourdissant solo, Jamarauli doublait l'avantage à la 68e minute.

En débarquant à Saint-Gall, dans le fief du champion suisse, Yverdon-Sports ne nourrissait qu'un bien faible espoir. Leur position était déjà nettement compromise. Ils ont quitté l'Espenmoos sur un cinglant 7 à 0.

Auteur de cinq buts, dont quatre inscrits en seconde période, le Roumain Gane fut le bourreau d'une formation vaudoise réduite à dix, après l'expulsion de Rochat (deux avertissements) à la 71e minute. La puissance de feu des champions suisses a été dévastatrice.

En verve, Stéphane Chapuisat a dominé de toute sa classe le match du Brügglifeld. Il a anéanti les dernières chances des Argoviens en signant deux buts. Tout d'abord, il jaillit entre deux défenseurs comme à ses plus beaux jours (29e). Le second, il l'obtint sur penalty.

Affaiblie par l'indisponibilité de plusieurs éléments, dont De Napoli, Previtali et Baudry, l'équipe argovienne de Rolf Fringer ne pouvait que s'incliner face à des Sauterelles qui disposaient en Chapuisat d'un atout de taille.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×