Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«La Suisse a été une pionnière de l’épuration des eaux»

«L’eau c’est la vie!» Cette expression apparemment toute simple motive depuis des années l’engagement de Beat Ammann pour la salubrité de l’eau. Cet ingénieur dirige depuis 14 ans la Station d’épuration (STEP) de la région de Berne (ARA Bern), une des plus grandes de Suisse.

Cette stationLien externe fête cette année ses 50 ans. Elle dessert treize communes comprenant 280'000 ménages et entreprises des secteurs de l’industrie et de l’artisanat. Cela correspond à environ 90 millions de litres d’eaux usées par jour.

Considérée comme l’une des installations les plus modernes d’Europe, elle produit à partir des boues d’épuration du biogaz qui est injecté dans le réseau de gaz naturel d’Energie Wasser Bern (ewb). Il est notamment utilisé comme carburant par les bus des transports publics de la ville fédérale.

ARA Bern est une société anonyme, ce qui est plutôt exceptionnel dans ce domaine. La majeure partie des stations d’épuration de Suisse appartiennent aux villes ou à des groupes de communes. Lorsqu’elles veulent réaliser de gros investissements, elles doivent donc attendre le feu vert des politiciens ou même des électeurs – ce qui peut prendre du temps. C’est plus rapide chez ARA puisque les décisions sont prises par le conseil d’administration.

La STEP de Berne fait partie des installations qui élimineront à l’avenir également les micropolluants. Une quatrième étape d’épuration des eaux doit être mise en place d’ici 2022 pour un coût de 23 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!