Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A notre propos

SWI swissinfo.ch est le service international de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR), qui fournit des informations indépendantes sur la Suisse. Avec ses dix langues, SWI swissinfo.ch touche potentiellement près de 75% de la population mondiale.

 

1. Qui sommes-nous?

SWI swissinfo.ch est un service d’information en ligne, fondé en 1999. Il a succédé à Radio Suisse Internationale (RSI), qui avait commencé à émettre en 1935 sous le nom de Service suisse des ondes courtes. Durant la Seconde Guerre mondiale, cette station de radio a souvent été le seul lien avec leur pays d’origine pour près de 200'000 Suisses expatriés. Pendant la Guerre et pendant une bonne partie du XXe siècle, les émissions de RSI ont aussi souligné la neutralité suisse et les positions démocratiques du pays.

Dans le cadre de son mandat de service public, SWI swissinfo.ch publie des informations et des reportages indépendants sur la politique, l’économie, la science, la culture et la société suisses, et aussi sur des sujets qui ont une importance particulière pour les citoyens suisses vivant à l’étranger, afin de maintenir le contact avec eux et de les aider à exercer leurs droits politiques en Suisse.

Un accent particulier est mis sur le système suisse de démocratie directe, la politique étrangère du pays, la recherche de pointe, les entreprises multinationales et la vie de la Genève internationale. Les histoires sont contextualisées pour assurer qu’elles soient comprises au-delà des frontières de la Suisse. Nous accordons également une grande place à l’analyse des événements internationaux importants par des experts.

 Rapport annuel 2019

Engagement – Loi sur la radio et la télévision - Concession

SWI swissinfo.ch respecte les dispositions de la Loi fédérale sur la radio et la télévision (LRTV) et de la Concession de la SSRLien externe. Ses contenus doivent donc refléter une diversité d’opinions et de cultures et rester indépendants de tout intérêt politique ou économique.

La SSR n’est pas une entreprise d’État, mais une association privée régie par le droit des sociétés anonymes, qui gère une entreprise de médias. L’association est divisée en quatre sections (pour les quatre langues nationales de la Suisse), qui regroupent ensemble plus de 23'000 membres.

 

Financement

La SSR est financée en grande partie par la redevance que paient tous les ménages et toutes les entreprises suisses. SWI swissinfo.ch voit son budget alimenté à 50% par la redevance et à 50% par une subvention fédérale, gérée par l’Office fédéral de la communication (OFCOM).

 

Mandat international

SWI swissinfo.ch est un des quatre canaux d’information et de diffusion chargés de fournir un service au public étranger. Les trois autres sont tvsvizzera.it, TV5 Monde et 3Sat.

 

2. Direction et rédaction en chef

Larissa M. Bieler 
Directrice et rédactrice en chef
larissa.bieler[at]swissinfo.ch

Peter Zschaler
Directeur financier
peter.zschaler[at]swissinfo.ch

Hubert Zumwald
Chef des technologies informatiques
Hubert.zumwald[at]swissinfo.ch

Maryline Cerf
Cheffe des ressources humaines
maryline.cerf[at]swissinfo.ch

Reto Gysi von Wartburg
Rédacteur en chef adjoint
reto.gysi[at]swissinfo.ch

Dale Bechtel
Développement des formats, membre de la rédaction en chef
dale.bechtel[at]swissinfo.ch

Patrick Böhler
Audiences et innovation, membre de la rédaction en chef
patrick.boehler[at]swissinfo.ch

Jo Fahy
Cheffe du département multimédia
jo.fahy[at]swissinfo.ch

Veronica De Vore
Cheffe de la rédaction en langue anglaise
veronica.devore[at]swissinfo.ch

Balz Rigendinger
Chef de la rédaction suisse
balz.rigendinger[at]swissinfo.ch

 

3. Principes journalistiques– responsabilité

Équilibre

Nous sélectionnons nos sources en prenant en compte toutes les voix pertinentes, afin que le public puisse se faire une opinion éclairée. Cet équilibre doit être assuré sur l’ensemble des contributions portant sur un sujet donné. L’exigence légale d’objectivité, de diversité des opinions et de transparence exige une diligence particulière avant les référendums et les votes sur des initiatives populaires.

 

Transparence

Nous divulguons nos sources et donnons les noms et prénoms des personnes contactées, si cela est pertinent. Si une source réclame l’anonymat, elle doit en justifier la raison, sinon, nous ne l’utilisons pas. Les journalistes ne peuvent pas utiliser directement une source s’ils n’en connaissent pas l’identité. Tout lien d’intérêt personnel d’un journaliste sera mentionné dans son article.

En règle générale, pour être publiée, une information doit être confirmée par deux sources indépendantes l’une de l’autre, ou alors la source originale de l’information doit être citée dans l’article. La crédibilité des sources et leurs informations doivent être vérifiables dans tous les cas. Lorsqu’ils entrent en contact avec des sources potentielles, les journalistes doivent s’annoncer comme tels. Conformément aux règles sur la protection des données, une conversation ne peut être enregistrée que moyennant consentement préalable de l’interlocuteur.

 

Pertinence

La rédaction de SWI swissinfo.ch applique les règles de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journalisteLien externe du Conseil suisse de la presse, qui fixe nos responsabilités en matière de véracité, de transparence, d’expertise, de vérification, de pertinence, d’équité et d’impartialité. Ces valeurs s’appliquent aussi aux informations diffusées sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les plateformes officielles de SWI swissinfo.ch ou sur les pages et les comptes privés de nos journalistes.

 

Égalité des genres

Que ce soit dans nos textes, nos audios ou nos vidéos, nous faisons particulièrement attention à assurer dans tous les domaines une représentation égale des femmes et des hommes.

 

(Nos lignes directrices éditoriales et nos directives journalistiques sont à lire en entier iciLien externe)

 

4. Corrections

Les erreurs doivent être corrigées immédiatement. Les corrections sont faites directement dans l’article. S’il s’agit de fautes d’orthographe ou de frappe, il n’est pas nécessaire de signaler la correction par une note. Lorsque les utilisateurs nous écrivent pour signaler une erreur, que ce soit par courrier, dans la section «commentaires» ou via les réseaux sociaux, nous devons réagir rapidement, de manière transparente et objective.

La rédaction en chef peut demander un avis de droit si elle reçoit une demande d’un utilisateur de retirer ou de supprimer un contenu.

Contactez notre rédaction french[at]swissinfo.ch

 

5. Responsabilité externe

 

a. Le Comité SWI swissinfo.ch

Le Comité SWI swissinfo.ch coordonne différents dossiers pour le Conseil d’administration de la SSR et formule des recommandations.

En lien avec la Confédération, le Comité prépare le contrat de prestations et planche sur les propositions d’amendements en vue de son approbation par Berne. Il recommande les candidats à la direction de SWI en collaboration avec la direction générale de la SSR et la direction de SWI et peut proposer des modifications portant sur la localisation de la rédaction.

Le Comité approuve le rapport annuel sur la qualité et le service public destiné au Conseil d’administration de la SSR et définit les concepts de l’offre de SWI swissinfo.ch. Sur cette base et dans le cadre de l’enveloppe financière décidée par le Conseil d’administration de la SSR, le Comité alloue les moyens et élit les membres du Conseil du public.

Membres:

Alice Šáchová-Kleisli (présidente)

Sabine Süsstrunk

Vincent Augustin

 

b. Le Conseil du public

Selon les statuts de swissinfo.ch, le Conseil du public assure un contact étroit entre les responsables éditoriaux et le public.

Le Conseil du public conseille les responsables pour toute question ayant trait à l’offre. Il les soutient par ses observations, ses propositions et ses suggestions. Il rend compte régulièrement du développement, de la conception et du succès de l’offre destinée à l’étranger, en termes de qualité, de pertinence, de diversité et d’originalité.

Urs Ziswiler (président)

Ancien ambassadeur suisse

Langue maternelle: allemand

Diccon Bewes (vice-président)

Auteur

Langue maternelle: anglais

Marina Karlin

Directrice du magazine «Russian Switzerland»

Éditrice et journaliste

Langue maternelle: russe

Chok Woo

Ingénieur et manager

Langue maternelle: chinois

Cinzia Dal Zotto

Professeure à l’Université de Neuchâtel

Langue maternelle: italien

 

c. Le bureau de l’Ombudswoman

Le bureau de l’ombudswoman sert de médiateur entre le public, les personnes et institutions directement sujettes à une couverture médiatique et les rédactions de SWI swissinfo.ch.

Le bureau traite les plaintes portant sur les contenus éditoriaux qui violent potentiellement les principes prévus aux articles 4 à 6 de la Loi fédérale sur la radio et la télévision. Il les examine et agit comme médiateur entre les parties en vue d’une solution à l’amiable.

Tout un chacun peut contester un contenu rédactionnel de SWI swissinfo.ch. La plainte doit être écrite et succinctement motivée.

 

Contact et informations supplémentaires:

(photo) Sylvia Egli von Matt, Ombudswoman

swissinfo-ombudsstelle[at]bluewin.ch

 

6. Emploi, bien-être du personnel, diversité

 

Emploi

En 2019, les femmes représentaient 43% des quelque 6000 employés de la SSR. Au niveau des cadres, 27% des postes sont occupés par des femmes. La SSR s’est fixé pour objectif d’arriver à 30% en 2020. Chez SWI swissinfo.ch, 40% de la direction est féminine et près de 40% des chefs de départements sont des femmes. 57% des collaborateurs de la SSR travaillent à temps partiel, mais seulement 17% des cadres. Pour faire augmenter ce chiffre, la SSR encourage les contrats à temps partiel lors de toute nouvelle nomination.

 

Salaires

Depuis 2013, la SSR participe au programme d’égalité salariale du gouvernement fédéral. En 2019, les salaires des femmes étaient encore en moyenne 2,7% plus bas que ceux des hommes. La SSR travaille avec le Syndicat suisse des mass media (SSM) pour réduire encore les différences.

 

Formation et perfectionnement

Quelque 50 stagiaires sont engagés chaque année pour une formation de journaliste en cours d’emploi, de 12 à 24 mois. De plus, 200 jeunes professionnels peuvent bénéficier chaque année de stages de courte durée, de un à six mois. La SSR soutient aussi financièrement les cours de journalisme de la MAZLien externe en Suisse alémanique, du CFJMLien externe et de l’AJMLien externe en Suisse romande, et organise des cours de journalisme en suisse italienne. Comme sa maison-mère, SWI swissinfo.ch offre des cours de formation et de développement ciblés et des programmes d’enrichissement professionnel et d’échanges pour aider ses collaborateurs à progresser dans leurs domaines d’activité.

 

Bien-être du personnel

Tout comme la SSR, SWI swissinfo.ch soutient et encourage le travail mobile et flexible, non lié à un site. Les collaboratrices ont droit à 16 semaines de congé maternité et les collaborateurs à 2 semaines de congé paternité. En règle générale, les employés peuvent demander des contributions pour la garde des enfants. Des professionnels de la santé du travail soutiennent un large éventail d’activités et de services, dont certains ont été développés en partenariat avec les commissions régionales de santé et les clubs sportifs.

 

Diversité

En 2019, la SSR a créé, avec la participation active de SWI swissinfo.ch, un Conseil de la diversité. Ses membres ont été chargés d’élaborer une politique globale pour veiller à ce que la SSR et ses unités d'entreprise ne discriminent personne – quels que soient son genre, son âge, son origine, sa religion, son orientation sexuelle, son infirmité éventuelle, ses choix de vie ou ses valeurs. Ceci en prenant comme références les normes nationales ou internationales.

 

7. Dix langues, trois rôles

Les trois grandes langues nationales que sont l’allemand, le français et l’italien sont regroupées en une seule unité éditoriale. Le rôle de cette «rédaction suisse» est de livrer des articles de fond sur les questions politiques et de société nationales. Les journalistes de la réaction en langue anglaise se concentrent sur les articles qui mettent en évidence le rôle de la Suisse dans le monde, que ce soit en tant que paradis fiscal ou qu’acteur majeur dans des domaines qui vont de la pharma à la technologie de pointe, ou avec son système unique de formation duale, qui est aussi devenu un produit d’exportation. Le service anglophone produit également plusieurs nouvelles brèves par jour, qui couvrent le flot de l’actualité. Les rédactions en espagnol, portugais, russe, arabe, chinois et japonais sélectionnent les sujets produits dans les langues nationales ou en anglais qui sont les plus pertinents pour leur public et fournissent le contexte nécessaire pour qu’ils soient compris à Buenos Aires comme à Tokyo, à Rabat, à Rio, à Moscou ou à Shanghai. Ces rédactions produisent également des articles sur les relations entre la Suisse et les pays de leurs régions linguistiques.

 

8. Les Suisses de l’étranger

L’offre médiatique de SWI swissinfo.ch vise en particulier à faciliter le rapprochement des Suisses de l’étranger avec leur pays d’origine.

Historiquement, SWI swissinfo.ch - d’abord Service suisse des ondes courtes, puis Radio Suisse Internationale – a toujours été associée de près avec l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE)Lien externe. Toutes deux sont vouées à fournir un service aux expatriés suisses. En plus de sa couverture médiatique habituelle, SWI swissinfo.ch livre chaque jour informations et éclairages taillés sur mesure pour les Suisses de l’étranger via son application interactive SWI plus (iOSLien externe, AndroidLien externe). En 2018, plus de 760’000 citoyens suisses vivaient à l’extérieur des frontières du pays, dont 140'000 s’étaient inscrits sur les registres électoraux pour participer aux élections et votations qui se tiennent en Suisse.

 

9. Communiqués de presse

Vous trouverez ici les derniers communiqués de presse de SWI swissinfo.ch

 

10. Partenariats

Vous organisez une conférence, un événement, une conférence-débat sur un sujet ayant vocation à dépasser les frontières et vous cherchez votre partenaire média? Contactez-nous et présentez votre projet!

Notre concours peut aller de la couverture multilingue de l’événement à la tenue d’un stand d’information sur place. Discutons et nous trouverons assurément la solution appropriée. N’hésitez pas à nous contacter par e-mail.

 

Ci-après, divers exemples de partenariats en cours:

Organisation des Suisses de l’étrangerLien externe

educationsuisseLien externe

True Story AwardLien externe (Festival de reportages)

SuisseTourismeLien externe

Centre pour la démocratie d’AarauLien externe

Crypto ValleyLien externe

Musée national suisseLien externe

easyvoteLien externe

 

Diffuseurs publics partenaires dans le monde

Radio Romania InternationalLien externe

Radio Canada InternationalLien externe

Radio Prague InternationalLien externe

Polskie RadioLien externe

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Contenu externe

Vivre et travailler dans les montagnes grâce à Internet

Vivre et travailler dans les montagnes grâce à Internet

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.