En tant que membre de l’espace Schengen, la Suisse ne connaît plus les contrôles d’identité systématique aux frontières. Mais les limites douanières demeurent.

Depuis l'entrée en vigueur des accords de Schengen, la Suisse a cessé de contrôler systématiquement les personnes aux postes-frontières périphériques. Seuls les postes-frontières des aéroports où arrivent des personnes en provenance d'Etats extérieurs à l'espace Schengen subissent encore des contrôles d'identité.

Reste que la Suisse n'est pas membre de l'Union douanière européenne. Les accords de Schengen n'ont rien changé aux prescriptions douanières. Les contrôles sur les marchandises demeurent donc en vigueur.

En principe, les voyageurs peuvent importer sans frais de douane des marchandises à usage privé valant 300 francs. Certaines marchandises telles que l'alcool, le tabac ou la viande sont soumises à des règles spécifiques.

On trouve des informations plus détaillées concernant les procédures douanières sur le site de l'Administration fédérale des douanes.

Sur la même page, des notices indiquent les procédures applicables à d'autres domaines tels que franchises, contrefaçons,  importations de véhicules à moteur, de plantes, voyage avec chat ou chien et bien d'autres cas de figure.

swissinfo.ch